Ville d'Oxbow

Humains, Nekos, Inus, Usagis, Sorciers, Sorcières, Elfes, Anges et Démons, toutes les catégories pour se faire une place.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 une ruelle sanglante. [libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Hakuri

avatar

Messages : 801
Date d'inscription : 06/04/2009
Age : 26
Localisation : Sur les pas d'un avenir incertain

Feuille de personnage
Age du personnage ::
Maître de :: Mira
Soumis à :: Mira

MessageSujet: une ruelle sanglante. [libre]   Mer 22 Avr - 13:01

Hakuri marchait dans la rue, ces temps ci, il reflechissait beaucoup et le calme du dehor lui rappelait ses longues excurtions. Il observa les derniers passants s'engouffrer dans leurs maisons, le hallo des reverberes accrochant des ombres folles à ces gens préssés, il devaient rentrer chez eux, rejoindre leur famille, leur foyer et etre présent. Il s'assit sur un banc comme a son habitude et observa la ville s'edormir, les lumières des immeubles s'eteignaient au fur et a mesure.

Au bout d'un long moment, la nuit était bien avancé et hakuri decida de bouger avant d'avoir froid. Il commencait à connaitre la ville et emprunta des ruelles pour rentrer chez lui. C'est alors qu'il la sentit, une présence, importante, quelque chose de noir, quelque chose de violent. Il continua a avancer, aux aguets, sacchant que la "chose" le suivait. Il etait meme tellement concentré qu'il se perdit dans les rue d'Oxbow et alors qu'il abordait une impasse sombre, il dut faire face.
Ce coin de rue était faiblement éclairé par un lampadère de faible luminosité, des rats fouillait dans un tas de poubelles dans un coins et aucune fenêtre ne donnait ici.

Alors qu'il relevait la tête, une silhouette énigmatique s'approchait, elle était imposante, et semblait plus qu'inhumaine. Elle s'approcha de lui, sans qu'il put distinguer ne serais-ce qu'une partie de son apparence. C'est uniquement quad elle l'eut saisit que le mage compris ce qui arrivait, en effet, le pendentif ne lui avait pas mentit, mais cela n'aurais pas dut se produire si tot, quelque chose a accelerer le phénomène et cela était grave.

Hakuri était pétrifié, même dans les plus noirs cauchemards de ses maîtres, jamais une telle créature ne s'était manifesté dans ce monde. La main griffue qui s'echappa de la silhouette pour le saisir ne ressemblmait en rien à une main, ses doigts étaient séctionnés et il n'en restaient que trois, le pouce, l'index et le majeur. Les ongles si ils étaient présents fesaient au moin 8cm et ressemblaient d'avantage a des griffes. La peau qui couvrait partielement ce vestige d'humanité, était lacérés et en phase de décomposition avancée, par moment, la peau et la chair pourrie laissait entrevoirs le squelette régissant ce bras.
Hakuri contemplait ce spectacle ahurissant et echeurant. Il avait l'estomac au bord des lèvres et ses yeux commencaient à se révulser au contact froid, ses levres prononcaient des mots sans sons, sa voix prisonnière de son corps.
**Je voulait, pourquoi maintenant, ce n'était pas prévu...**

Malgrès son état psychosomatique (influences morales sur le physique), être un mage signifie posseder de l'energie à l'etat pur. Cette énérgie peut être libèrée dans certains cas, comme une destabilisation importante du mage, ce qui etait le cas présent.

La libération d'energie fut brutale et intense, le lampadère se tordit et les murs se fissurèrent, leurs structure étant perturbées, Les fenêtres implosère de rue en rue, dans le quartier. Cette énérgie, toutes les races aurait put la reconnaitre, c'etait la mort prochaine d'un mage.
**au secour...aidez moi...mira...**
Il perdit connaissance durant un court instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: une ruelle sanglante. [libre]   Mer 22 Avr - 15:42

Je ne me sentais pas très bien se soir, Hakuri n'étais encore rentrer a la maison et je sentais que quelques choses ne se passais pas bien. Je sortie de la maison et commença a courir a travers tout Oxbow. Mon souffle me déchirait la poirtine mais je ne comptais pas m'arrêter avant de l'avoir retrouver. C'est alors qu'un souffle puissant vient me fouetter le visage, fessant exploser toute les fenêtres allantoure. Se souffle, je l'aurais reconnu entre mille. C'était celui d'Hakuri ! Il était en danger ! Je continua de courire, stresser a mort. Quand je passa devant une impasse sombre, j'apperçut quelque chose par terre.

** Pour vue que se ne soit pas lui !!! **

Je courue encore plus vite. Et je me stopa net, horrifier ! Hakuri était a terre et des larmes commençaient a couler de mes yeux rendant mes vision floud. Je me présipita sur lui, paniquer.

"" Hakuri ! Hakuri ! Réveille toi ! ""

Je le secouais attendant une réponse. Je ne voulais pas croire que je pouvais être arriver trop tard. Cela était imposible !

"" Hakuri réveille toi ! Ne m'abandonne pas ! J'ai encore besoin de toi ! JE T AIME !!!! ""
Revenir en haut Aller en bas
Hakuri

avatar

Messages : 801
Date d'inscription : 06/04/2009
Age : 26
Localisation : Sur les pas d'un avenir incertain

Feuille de personnage
Age du personnage ::
Maître de :: Mira
Soumis à :: Mira

MessageSujet: Re: une ruelle sanglante. [libre]   Mer 22 Avr - 16:08

La chose l'avait lachée, il respirait encors, mais elle lui avait drainer une bonne partie de son sang, ce n'est pas pour rien qu'ils sont redouté. Il sentait mira près de lui et lui dit doucement, d'une voix a peine audible:
-tu ne peut rien faire. Les mages savent ce qui les attendent, celui la, a sombré dans la folie, voie ce que ce donne.
Il se releva peniblement, s'approcha de la silhoueete, quelques pas plus loin, il boitait legerement et etait fatigué. Il sasi le drap de la chose, et le tira en arrière, un cri inhumain jaillit alors de la bouche de la silhouette, elle revetait la tenue des mages, en lambeaux et une multitude d'insecte lui rongeait le corps.
Hakuri recula, il savait que ce serait un combat a mort, il n'avait pas l'experience de son adversaire et il le savait, mais maintenant, mirar etait la, il ne voulait pas lui infliger la vision de sa mort, s'en etait deja trop de voir cette "lliche". il fit voler la poubelle et la propulsa sur la chose en la modifiant, devenant une lame terrifiante que la liche contra par un simple regard, qui fit fondre le metal.
-un brasier soufflat-il, il possede le feu.
il savait que les liches se repessait du sang des humains et de l'energie des autres mages, et celle la avait faim, il sut qu'elle avait changée de cible et il s'interposa enrte mira et la liche.
Il esperait au fond de lui que quelqu'un les aiderais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naohito
~¤Démon de Sang¤~
avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 08/02/2009
Age : 29
Localisation : mmmmh tu verras bien.

MessageSujet: Re: une ruelle sanglante. [libre]   Lun 27 Avr - 14:24

Il avait été impossible pour Naohito de ne pas être à temps pour sauter sur l'espèce de créature qui se récipitait sur le mage et la petite neko. Il n'était pas un vampire pour rien...
Il avait sentit dabord une énergie en masse, il était alors sortit et avait ensuite vu les mur se fissurer, et puis le fenêtre imploser... L'odeur qui s'échapait de la rue était pour lui quotidienne il y a quelques siecles... Mais d'habitude c'était lui qui acompagnait cette odeur. Là il n'y vait pratiquement personne. Il reconnaissait l'odeur du mage et de la neko, mais l'autre était bizarre, il n'évait jamais rencontrer de créature tel que celle-ci.
Il fut si curieux qu'il s'autorisa à approcher doucement, la regardant, la détaillant. Il fut révulser par son apprence. Et dès qu'il avait vu qu'il s'en prenait au deux personnes présente il se jeta sur elle. Plantant ses crocs dans se qui ressemblait à un cou. Le gout était écherant... Jamais un repas n'avait été aussi mauvais que maintenant. Mais bon... Il n'avait pas le choix, et il ne pouvait la laisser en vie. Il apsira donc la vie de la créature qui se débatait en perdant au fur et à mesure de sa force vital. Il lui tordait le cou, l'écrasant de tout son poid sur le sol. Certe le sang de la créature était immonde mais lui procurait quand même une force que les animaux ne lui donnait pas. Bon un ange ou un humain aurait été plus fameux comme repas...
Il sentit la dernière goute de sang de son adversaire arriver, il l'aspira en même temps que la mort aspirait l'ame de cette créature informe. Il se releva la bouche dégoulinante de sang...
Il regarda ensuite le mage et la neko. Il était sur de les effrayer il ne s'approcha donc pas et s'essuya la bouche sur les lembos de tissus de la créature, il ne voulait pas mettre du sang sur ses propres habits, c'était un calvaire pour l'enlever...
Après c'être débarbouillé il s'aprocha de quelques pas seulement des deux personnes.

"Bonsoirs. Je m'appelle Naohito, vampire de naissance, et cela depuis plusieurs siècles. Je vous pris de m'excuser pour cette sauvagerie peu commune, mais j'eu l'impression que la chose fut pressé..."

Il regarda le reste de la créature, et se tourna ensuite vers le mage. Il était devenu alors très sérieux et grave.

"Excusez-moi, mais sauriez-vous par tout hasard se que c'était ? Je ne suis pas sur d'avoir fait un bon repas et je me demandait se que j'avais dans le ventre..."

Il avait essayer de rester poli tout en plaisantant un peu mais son humour noir ne plait pas à tout le monde et il ne fut pas certain d'avoir plus effrayer ces deux personnes plus qu'autre choose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hakuri

avatar

Messages : 801
Date d'inscription : 06/04/2009
Age : 26
Localisation : Sur les pas d'un avenir incertain

Feuille de personnage
Age du personnage ::
Maître de :: Mira
Soumis à :: Mira

MessageSujet: Re: une ruelle sanglante. [libre]   Lun 27 Avr - 16:46

Hakuri avait senti la vampir arriver, cela le rassurait mais il ne savait pas si cela était une très bonne idée. à la question de celui-ci, il prit un air grave sans quitter le corps des yeux, ses yeux partirent dans le vague et repondit.
-les gens de ton espece, sont des teres particulier. ils ont la faculter de rendre esclave toute créature dont il suce une grande quantitée de sang. Nous mages, ne sommes pas de simples humains, et nous sommes rarement victimes de votre race car nos pouvoirs nous rendent suffisement puissant pour lutter contre vous, malheureusement, nous ne pouvons vous detruire en cas d'attaque que deux maximum a la fois.
En disant ces mots, il savait qu'il ne se ferais pas un amis, mais après tout, il devait bien etre au courant, que les vampires ne sont pas tous des enfants de coeur.
-Les goules sont les especes que vous generez derriere vous. de sombre créature repondant à tout vos ordres. Mais le destin nous résèrve toujours de sombres surprises. Je suis venu dans cette ville, dans un but précit, mon destin à moi m'avait dit de venir rencontrer un mage ici, en duel, c'est la tradition, il y a une constante competition. Malheureusement, il semblerait que des individus dans ton genre, et je ne dit pas ca pour toi, l'ont attaquer en masse, dans la plus sombre des lachetés, ce que tu vien de sucer n'est autre que le sang d'un mage, un sang impur et souillé par une bonne dizaines d'entre vous. Les créatures qui en résulte sont tout simplement des liches, elles conservent leurs pouvoirs mais pas leurs volontées.
En disant ces mots, les plaques d'egouts autours d'eux se mirent à voler et à se modifier, elles vinrent tourner rapidement autours de mira et d'hakuriformant un mur tranchant et impenetrable. On pouvait distinguer au travers le visage inquiet d'hakuri.
-Je ne sait combien il se trouve de demon dans votre genre dans cette ville, mais tu en est un, cela me coute, car je t'appreciait presque, mais ta race vient d'injurier la mienne, et il me faut la vanger, le comprend tu?
Sa voix était calme, confiante, mais un peu hesitante. Avant que naohito ne puisse faire un geste, de nombreuses lames se formèrent autours d'eux et fondirent droit sur naohito.
Mais alors que celui ci se fesait un peu dans le pantalon, les lames lui passèrent a cotés et se fichèrent directement dans la poitrine de la liche, qui s'était relevée, comme si de rien n'était.
La voix de Hakuri reprit.
-Une liche est un mort vivant, privé de tout sentiment et de toute volonté, le sang qui coulait en elle, n'etait pas utiliser, un mage n'as besoin pour xercer que de force psychique, la vider ne la detruira pas.
La liche s'embrasa instantanément, se transformant en une boule de feu qui se mit à grossir tout en explosant tout sur son passage dans la ruelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: une ruelle sanglante. [libre]   Lun 27 Avr - 18:49

Je ne comprenais plus rien a l'histoire. Ce vampire, Naohito semblait être gentie mais étrangement et je ne sais pour quelle raison, Hakuri ne l'aimais pas. Il avait forger autour de nous une sorte de muraille pour nous protéger. Quand le machain sanglant reprie vie, Hakuri le fit exploser. Toute ses émotions m'avaient clouer sur place. Mes jambes ne me répondaient plus et son coeur s'ablait s'être arréter. Je ne sentais plus que cette odeur affreuse du sang. Se mélange de sel et de rouille qui me donnait t'en envie de vomir. Je serrais les points et les dents. La peur que je resentais me les fesaient claquer et me tordais l'aestomac encore plus. Je devais avoir sur mon visage, si souvent joyeux, des marques de terreur. Mes oreilles étaient baisser au maximum et j'avais légèrement la queux entre les jambes. Quand la chose explosa une odeur de putréfaction se fit sentir encore plus fortement et je me retenais vraiment de na pas tomber dans les pommes.
Revenir en haut Aller en bas
Naohito
~¤Démon de Sang¤~
avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 08/02/2009
Age : 29
Localisation : mmmmh tu verras bien.

MessageSujet: Re: une ruelle sanglante. [libre]   Mer 29 Avr - 13:57

Naohito écouta attentivement les paroles du mage... Il fut amusé par la détermination de celui-ci... Le mage ne semblait pas comprendre la situation. Naohito c'était présenté sans mentir une seule fois, il aurait très bien put dire tout simplement qu'il était de passage pour tuer cette chose et qu'il ne reviendrait pas... Mais il avait été bien plus poli et avait prit la meine de se présenter. Au lieu de sa on le traitait de saleter de vampire qui boit le sang d'un mage. Et l'autre personne voulait se venger de lui parce qu'il était un vampire...
Sotises... Jamais on ne l'avait autant insulter, enfin si... Mais pas dans les même circonstances... Et encore, il auait volontier pardonner au mage si celui-ci ne lui avait pas fait la mauvaise blague de faire semblant de le viser pour tuer la "liche" qui était derrière lui. Un instant, une envi folle de sauter sur le mage le prit. Il ferma les yeux un instant et se massa les tempes.
A aucuns moment il n'avait penser à pareil situation. Lui qui voulait faire une bonne action on le traitait de criminel... Si sa se trouve les sang de criminel qu'il avait but avait détint sur lui, bref blague à part ce mage volait le tuer pour venger un mage qui c'était fait tuer par d'autre vampire que lui... Il commençait sérieusement à s'énerver au fur et à mesure qu'il se tournait cette phrase dans la tête.

"Ecoute... Je ne sais pas qui tu es, et j'aimerais le savoir, je me suis présenté à toi poliment et je voudrais bien en retour un peu de gratitude, parce que si je n'était pas intervenu tu n'aurais pas put la tuer comme tu l'as fait... Il y a très peu de temps que je me suis remit au régime et un peu de sang que sa soit d'une neko ne me ferais pas de mal... Alors je te laisse le choix, ou tu me tue et tu as deux anges sur le dos ou tu me laisse en vie et je ne mangerais ni toi ni elle... Enfin je dis toi mais tu ne serais certainement pas à mon gout encore heureux pour toi..."

Ses yeux était devenu rouge de colère et il se contenait difficilement. Il ne voulait faire de mal à personne et il commençait à être agacer par tous les bruits qui l'entourait... L'odeur de la peur était une odeur exquise et la petite neko était terrifier, il préféra jouer la carte de la vérité.

"Bon, une chose, ta petite neko est terrifier par ce qu'elle à vu et par moi, il y a une chose que les vampires adore et c'est çà... La peur, les sueurs froides de leur victimes. Rien n'est plus savoureux qu'un sang plein de terreure... Alors je te propose de la mettre à l'abri ou alors je ars et tu em laisse tranquil, parce qe si tu veux te battre je vais perdre le controle de moi et la blaisser hors ce n'est pas se que tu veux mais le temps que tu ailles la mettre à l'abri et encore je me demande comment tu pourrais faire je serais partit. A toi de choisir"

Il avait employé un ton calme mais où la tension se lisait parfaitement. Il ne volait pas perdre la vie bêtement comme ça pour juste une histoire de vengence, c'était puéril et absurde parce que lui n'avait rien fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hakuri

avatar

Messages : 801
Date d'inscription : 06/04/2009
Age : 26
Localisation : Sur les pas d'un avenir incertain

Feuille de personnage
Age du personnage ::
Maître de :: Mira
Soumis à :: Mira

MessageSujet: Re: une ruelle sanglante. [libre]   Mer 29 Avr - 14:23

Hakuri écouta le demon, il ne savait que penser, les êtres de la nuit sont des gens particulier, peu se tournent vers la lumière et leurs agissements restent sombre. Mais le fait qu'il ai du achever le meurtre d'un des sien perpetré par un de son expece, l'enervait enormement. Malgrès tout, il sentait que celui ci n'avait que faire de sucer un mage, chose étonnante, car bien qu'immonde au gout, leur sang rendaient leurs agresseurs puissants. Il réfera ne pas faire attentioon a l'alternative d'un deuxieme meurtre. Le metal qui l'entourait tourai toujours, de plus en plus vite, ce qui permettait de voir a travers. Il observa ainsi le demon dans toutes sa hauteur, ne laissant paraitre aucune émotions. le demon pensait qu'hakuri le jugait et cela, il le sentit. Cela le fit presque sourir. Ce sourir disparu quand le demon profera ses menaces. Le mage prit la main de mira dans la sienne pour tacher de la rassurer.
-Tu as dut beaucoup vivre, pour te rendre compte de ce que représente la vie. Pour cela, je te respecte si tu est sincère. Mais le meutre perpetué dans cette ville par l'un des tien sera chatier, un jour ou l'autre pour sa lachetée.
Le mur de metal se stoppa net pour le laisser passer, en effet, après avoir lachée la main de mira, il s'etait avancé en direction du demon. Derriere lui, le "bouclier" repris sa folle course autours de mira. Il ne voulait pas qu'il lui arrive quelque chose.
Une fois à trois ou quatres metres du demon, il tendit sa main.
-Mon nom est Hakuri, le dernier mage aux cents lames de ce monde. Je suis heureux de faire ta connaissance, démon.
Le mot "demon" n'etait pas dur, juste utilisé comme adjectif car, même si celui ci n'etait pas agressif envers eux, il n'en restait pas moin ce qu'il était à sa naisance, comme chaques etres vivants de ce monde. Il attendit ainsi dans cette position attendant que l'autre l'attaque ou la serre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: une ruelle sanglante. [libre]   Ven 1 Mai - 17:43

Quand le vampire parla, j'avais tenter de redevenir maitre de moi et de mes émotions. Cela n'était pas simple. Je me sentie encore blaimir qui il s'apperçut de ma peur. Hakuri me prie la main pour me calmer. Ce contacte me rassure le temps qu'il dura. Soudain, le métale autour de nous se stopa et Hakuri le traversa, brisant notre contacte. Mes peids ne purent s'empécher de faire un pas vers lui mais la muraille c'était remise a tourner vite. Je restait donc là, protéger de fer. Hakuri s'adressa au vampire puis lui tendit la main. Je ne savais pas si s'était un piège, ni comment le démon allait réagir. J'avais beau tenter de respirer calmement, mon pouls refusait de se détendre. Je regardais fixement le visage du vampire pour esseiller de voir s'il comptait réagir violament ou passer l'épouge. Dans tout les cas, je craignais pour la vie d'Hakuri. Il saignait et cela devait attirer le vampire. Je voulais parler, mais les mots restaient bloquer dans ma gorge sèche. Je resta consentrer sur les yeux de Naohito qui ne laissaient rien parètre.
Revenir en haut Aller en bas
Naohito
~¤Démon de Sang¤~
avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 08/02/2009
Age : 29
Localisation : mmmmh tu verras bien.

MessageSujet: Re: une ruelle sanglante. [libre]   Ven 1 Mai - 22:18

Naohito ne fut pas éttoné par les paroles du mage, il hocha la tête pour prouver son accord avec son point de vu.
Ainsi il s'appellait Hakuri, le dernier mage au cents lames... Pourquoi pas... Heureux de faire sa connaissance... Mais encore... Qu'il soit ravi pendant qu'il y était. Il n'atendait rien d'un ancien humain ni d'un mage d'ailleur, il avait été tellement dessus par eux alors qu'il avait tout fait pour garder un contacte en faisant des effort de nutrition alors qu'il aurait très bien put se contenter de boire comme tous les autres du sang humain...
Il souleva un sourcil perplexe quand il vit la mains tendu du mage qui était à environ quatre mêtre de lui...

**Tsss ravi mais pas idiot et toujours aussi méfiant... Ton sang ne m'est pas attirant que tu me procure du pouvoir ou non... je n'en ai pas besoins pour vivre, et je m'en passe parfaitement et merveilleusement bien... Tu n'as aucune terreure, ce n'est donc pas du tout exitant... c'est d'ailleur plutôt ennuyant...**

Il se déplaça à un mêtre de lui à une vitesse fulgurante, bien qu'il soit sur que le mage l'ai parfaitement vu. Il tendit sa main froide avec ses ongles long et dur pour lui serrer cordialement la main. Dès que cela fut fait il s'approcha à une vitesse tout aussi fulgurante de la barrière derrière laquelle se trouvait la jeune neko. Il s'arrêta à un mêtre encore une fois de la barrière, et pencha la tête sur le côté en regardat curieusement la petite créature terrifié qui se tenait à l'intérieur.

"Je n'ai jamais vu de neko aussi jeune, je suis curieux de voir quel goût tu as même si je ne vais pas te faire de mal. Mais tu as la même terreure que mes anciènne connaissance... Que je ne verrais d'ailleur plus!"

Il sourit, un sourire bienveillant, et se tourna vers Hakuri.

"Je suis ravi d'avoir put faire ta connaissance cher mage. Tu as dit avant que je devais avoir vécu longtemps pour connaitre la valeur de la vie... En effet, j'ai plus de trois cent années d'existance... Et cela ne fait pourtant que deux décennies que j'ai connu enfin la vrai valeur de la vie... J'ai mis énnormément de temps à pardonner aux races comme la tienne et celle des humains, voir même de la mienne, il ne voyait strictement rien, que la haine et la peur qui les tenaillaient au ventre, la peur de vieillir... Crois moi qu'aujourd'hui je me demande encore pourquoi je suis née en tant que vampire, à mes dix ans, physiquement j'en avait vingt. Depuis ce jour je ne vieillit plus... Et bien c'est difficile de rester ainsi, figer dans le temps, tu dois savoir toi aussi se que cela est..."

Il regarda la lune, le regard vitreux, aucune expression sur son visage de pierre, pourtant si fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hakuri

avatar

Messages : 801
Date d'inscription : 06/04/2009
Age : 26
Localisation : Sur les pas d'un avenir incertain

Feuille de personnage
Age du personnage ::
Maître de :: Mira
Soumis à :: Mira

MessageSujet: Re: une ruelle sanglante. [libre]   Sam 2 Mai - 17:00

Apres qu'i lui eut serré la main, il le vit se diriger rapidement vers mira, il se retourna vivement, visage severe mais le vampire se contenta de parler d'une manière un peu deplacer, mais hakuri ne voulait pas créer de problème, après tout, ce type pourra etre etudié et cela completerais les arcanes des mages... cela dit, il s'approcha du vampire par derriere, et lui parla:
-si tu t'avise de gouter ne serait-ce qu'une goutte de son sang, je t'eclate ta tête sur l'instant, avant que tu ne puisse en savourer la saveur.
C'etait une menace en bonne et due forme, le genre de menace claire et precise. ensuite, le vampire s'adressa de nouveau à lui et il ne put qu'approuver.
-il est vrai que vivre est un don, mais il est encors plus precieux quand on ne peut pas le savourer indefiniement. Nous ne pouvons donc plus apprecier la vie comme cela nous autres, et je te comprend, mais il faut tout de même savoir profiter de notre vie "eternelle", et enseigner aux mortels la preciosité de leurs vie est une tache ardue...mais il en ont bien besoin.
à la fin de ces paroles, Hakuri fit se dissoudre le mur autours de mira, il fesait confiance au vampir et celui ci devait s'en etre appercut. il saisi mira par la main en lui souriant de manière rassurante.
-la peur ne fera que te rendre plus vulnérable, il faut que tu parvienne a faire le vide en toi, tu m'a enseigner l'amour, je t'apprendrait le controle de soi.
Une terrible odeur de putrefaction se manifestait, bien plus forte qu'auparavent et des gargouillements inhumains retentissaient dans la nuit.
-combien y a t-il de vampires dans cette ville?
demanda t-il au demon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: une ruelle sanglante. [libre]   Sam 2 Mai - 17:33

Les paroles du vampire a mon encontre m'avais fait cesser de respirer. Il s'était si vite raprocher de moi que je retiens un crie. J'étais a l'abrie dans cette éspesse de cage métalique mais je n'étais pas rassurer pour autant. J'avais l'inpression d'être un animal captif. Hakuri se raprocha également et proferras des menas contre le démon avant de faire disparaitre ma cage. Il me prit la main et a ce contacte mon coeur se calma directement. Je venais cependant d'ouvrir les yeux sur une perspectife que j'avais bien prie soin de me pas penser.

** Hakuri est immotel... **

Quand je m'en rendit enfin totalement compte, cela créa une sorte de plait béante dans ma poitrine.

** Il ne veillira jamais, ne mourra jamais... alors que moi... **

Mes yeux se fixèrent dans le vide, j'étais sous le choque comme si je vennais seulement de l'entendre pour la première fois. Une nouvelle crainte apparut en moi et le vampire devait bien le sentir puisqu'il me dévisageait maintenant. Mais je n'eus pas le temps de réagir que déjà dans l'air, se fit sentir une nouvelle puenteur que me donna immédiatement des nausées. Je deveins livide et Hakuri s'emblait inquiet.
Revenir en haut Aller en bas
Naohito
~¤Démon de Sang¤~
avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 08/02/2009
Age : 29
Localisation : mmmmh tu verras bien.

MessageSujet: Re: une ruelle sanglante. [libre]   Sam 2 Mai - 21:35

Aux menaces exemplaires et adorable de notre cher Hakuri... Naohito se mit à rire, il savait parfaitement que le mage était sérieux et cela le rendait encore plus hilare qu'autre chose. S'être éppris de cette charmante neko, il ne pouvait être blamer pour sa, mais par contre être aussi possessif avec un être mortel était dangereux. Il sentait toujours la peur qu'il donnait à la pauvre neko, et il eut un triste sourire, après les paroles comme les siennes elle devait vraiment être attacher à son maître pour ne pas s'éavounir, le fait de rester consciente était certainement pour prouver à Hakuri qu'elle n'était pas si trouillarde que sa et qu'elle le soutiendrais quoi qu'il arrive... Qu'elle belle preuve d'amour...
Un son bien spécifique à son oreille se fit entendre... Hakuri lui demanda alors combien de vampire ils étaient en ville...

"A me connaissance, je suis le seul, mais il suffirait d'un rien pour que nous soyons plusieurs... "

Il se dirigea prudement vers la source du bruit et découvrit la un humain... Non, pas un humain, un humain mais en mutation... Il soupira, se tourna vers le mage soudain très sérieux.

"Tu devrais lui bander les yeux et lui enlever l'ouie, se qu'elle risque de voir et d'entendre peux la choquer à vie, pour une si jeune neko je ne pense pas que sa soit la bonne solution. Reste près d'elle je vais m'occuper de sa, j'ai l'habitude..."

Son regard devint sombre et quand Hakuri eut exécuté la demande qu'il avait fait, il se mit à démambrer le futur vampire. Dès que les menbres furent... et bein démembré il les brula. L'odeur était extrèmement gênante et le feu fini il ne resta alors que poussière... Il avait été obligé plusieurs fois de faire se travail... Il se faisait même passer pour chasseur de vampire il à un temps... Mais cette époque était révolut... Il ferma les yeux repensant à des souvenirs bien plus doux que certaines nuits qu'il avait passé dehors, la seule femme qu'il avait aimé... Marié pour le protéger... Il aurait du s'enfuir avec elle... Mais sa aurait mit sa jeune muse en danger, maintenant il ne pouvait aller la voir... Au risque de la blesser, il n'avait pas viellit depuis cette époque et elle avait du vieillir... Lui infliger cette douleur était cruelle...

"Hakuri, tu devrais parler de l'immotarlité avec ta jeune neko... Et autre chose... Ne t'attache pas à une personne, même si cette personne conmpte plus que ta vie, ne t'y attache pas tu risque de la blesser en te blessant tout autant, je te donne un conseil, libre à toi de le suivre ou non, je parle seulement en conaissance de cause... Tu sera heurex un temps... Mais pas pour l'éternité crois moi..."

Sur ce il se retira dans un mutisme les yeux clos le visage sombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hakuri

avatar

Messages : 801
Date d'inscription : 06/04/2009
Age : 26
Localisation : Sur les pas d'un avenir incertain

Feuille de personnage
Age du personnage ::
Maître de :: Mira
Soumis à :: Mira

MessageSujet: Re: une ruelle sanglante. [libre]   Dim 3 Mai - 12:54

Hakuri executa ce que le demon lui disait, sans discuter, tout en observant ses actions, ce n'etait pas son premier demembrement et il denotait un certain savoir faire, decidement, ce demon meritait d'etre etudié avec attention. Cela dit, ses paroles etait rudes et profondes. Il le devisagea de haut en bas, plein de sang dans son mutisme tout en reflechissant, il etait resté près de Mira et ne savait trop comment réagire, ce type etait en train de mettre le doigt sur un point douloureux.
-l'immortalité des mages n'est pas comme celle de ton espece, elle n'est pas d'origine naturelle, c'est un don offert par un autre mage. Ce don demande une confiance total et une preparation aprofondit à la reception de ce present. Les ames sujetes à cela ont peu de chance de survivre si elle ne sont pas psychiquement préparer. J'ai personnellement mit 20 années a me preparer, cela dit, d'autres ont des predisposition toutes particulière.
Il s'etait relevé et le vent fesait voler ses cheveux qui brillaient au clair de lune le rendant presqe surnaturel.
-J'ai choisi d'etre un immortel, au contraire de toi. cette immortalité n'entraine nul nostalgie en moi et je ne reve point d'une vie normale. Le fait que je m'attaache à des chose concretes n'est que la preuve de mon humanité, chose que tu ne connait peut etre que mal, je te le concede. Mais n'oublie jamais, que nous sommes tout deux des etre hors du commun, en cela nous pouvons rendres les gens que nous aimons plus fort et partager avec eux nos secret les rendrons eux aussi hors du commun.
Il avait dit cela avec un tendre regard vers mira. A present, il s'en retournait vers le demon, toujours le visage fermé, mais hakuri savait qu'il ecoutait.
-Les liens qu'en une vie, de simples humains parviennent à créer, sont bien plus forts que ceux d'etres immortels car ils sont ephemeres. C'est en cela que reside la force de la mortalité et je ne me lasserais jamais d'aimer, car cela confere assurance, tristesse, amour, bien etre, et que c'est ce qu nous rapproche le plus des hmains toi et moi.
Il avait terminer, il se doutait que cela pouvait etre confut, mais parler de choses aussi abastraites et aussi importantes n'était pas chose aisé. Il attendit, sentant ses cheveux voler et le rayon de lune eclairant ceux ci, les fesaient luirent de mille feux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: une ruelle sanglante. [libre]   Dim 3 Mai - 19:18

Malgrée le faite que je me trouvais dans un état seconde, j'entendie parfaitement la voix du démon demander a Hakuri de m'éviter la vue d'un démembrement. Celui-ci me pris la tête et la posa contre son torce. Je fermais les yeux mais je perçus tout de même certains bruits qui me fit monter le coeur au brod des lèvres. Quand je rouvrie enfin les yeux, mes prunelles se plantèrent dans celle d'Hakuri. Il parlait et je tentais de ma concentrer sur ses paroles. Mais une voix dans ma tête me cessait de me faire souffrir inlassablement.

** Hakuri est immortel, il traversera le temps sans jamais en subir les concéquences, sans jamais veillir. Alors que toi, tu te rapprocha de la mort un peu plus a chaque seconde qui passe. **

Je me pris la tête entre mes mains pour faire tairre cette voix qui ne cessait de me torturer. Des larmes commençèrent a couler et je m'apperçus que je craquais enfin. La soiré avait été charger en émotions et il était donc normal que je faiblisse pendant un petit moment. La douleur que je ressentais maintenant été beaucoup plus forte que ma peur de tout a l'heur. Je me jetta dans les bras d'Hakuri, esseillant de parler distinctement.

"" Je ne veux pas mourrire ! Je ne veux pas que tu m'abandonne ! Je veux vivre avec toi pour toujours. Je ne veux pas te perdre... je t'aime... ""

Ma voix se tue dans une nouvelle vague de senglot. J'étais dans un telle état émotionnelle que mes jambes ne me portait plus et je glissa sur le sol, les yeux fermer. J'avais l'impression que se soir, ma douleur m'avais emporter, pour vue qu'elle ne me tue pas.
Revenir en haut Aller en bas
Naohito
~¤Démon de Sang¤~
avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 08/02/2009
Age : 29
Localisation : mmmmh tu verras bien.

MessageSujet: Re: une ruelle sanglante. [libre]   Dim 3 Mai - 19:29

La petite neko se jeta dans les bras du mage en lui criant qu'elle ne voulait pas mourire, il avait eu raison, il ne lui faisait que du mal en l'aimant... Comme lui avait fait u mal à la femme qu'il avait osé aimer...

"-J'ai choisi d'etre un immortel, au contraire de toi. cette immortalité n'entraine nul nostalgie en moi et je ne reve point d'une vie normale. Le fait que je m'attaache à des chose concretes n'est que la preuve de mon humanité, chose que tu ne connait peut etre que mal, je te le concede. Mais n'oublie jamais, que nous sommes tout deux des etre hors du commun, en cela nous pouvons rendres les gens que nous aimons plus fort et partager avec eux nos secret les rendrons eux aussi hors du commun."

Naohito garda le visage fermer, les yeux trenes qu'il ferma un instant...

**Tu verras bien se qui se passe... Il ne faud pas dire que tu regrettes, car tu ne dois jamais regretter... Mais parfoit cela peux te paraitre douloureux de vivre pour toujours et là tu coprendra pourquoi je t'ai dit cela...**

Il avait gardé pour lui la tirade qu'il c'était mentalement préparer dans la tête mais il savait que le mage n'en ferais rien s'il lui disait .Sachant parfaitement que le mage n'avait pas fini il le laissa reprendre son souffle pour reprendre une autre phrase.

"-Les liens qu'en une vie, de simples humains parviennent à créer, sont bien plus forts que ceux d'etres immortels car ils sont ephemeres. C'est en cela que reside la force de la mortalité et je ne me lasserais jamais d'aimer, car cela confere assurance, tristesse, amour, bien etre, et que c'est ce qu nous rapproche le plus des hmains toi et moi."

Une lumière de colère raviva la flamme de ses yeux. Décidément on ne l'écouterais donc pas ?! Alors que cela faisait trois cents années qu'il respirait cette air... Il en avait marre et allait dire sa façon de penser à Hakuri, qui croyait que vivre même l'éternité était bien.
Il employa dabord un ton calme, où la colère vibrait, un ton doux ou le tonnerre grondait.

"Crois-tu que cela soit bien, crois-tu qu'elle ne t'en voudras pas ?! De la laisser vieillir alors que tu restera jeune, tu crois vraiment qu'elle sera heureuse ?! Certe quand tu as l'amour devant toi tu ne veux pas parler d'autre chose, tu ne veux pas penser à autre chose que ta muse, ta muse qui dirige à présent les quelques petites décénies de sa vie à elle... Que feras-tu quand elle mourra ? Reprendras-tu ton ancienne existance ? Insociable et solitaire ? Evitant à tout pris de tomber à nouveau amoureux... Evitant à tout pris de refaire le mal que tu as fais... Je ne crois plus que cela soit suffisant. La seule personne que j'ai aimé, la seule personne qui fut pour moi un baume sur le coeur... Elle c'est sacrifiée... Pour mon bien, MON bien, elle à vécu une vie minable et sans bonheur... A cause de MOI ! Et tu crois qu'il ne faud pas se sentir coupable ?! ne pas regretter ?!!!"

Le son de sa voie était devenu aussi grave que le tonnerre et un grondement furieux sortait de ses lèvres. Une douleur trop vive, un souvenir trop récent... Un remort trop puissant... Pour qu'il puisse être serein...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hakuri

avatar

Messages : 801
Date d'inscription : 06/04/2009
Age : 26
Localisation : Sur les pas d'un avenir incertain

Feuille de personnage
Age du personnage ::
Maître de :: Mira
Soumis à :: Mira

MessageSujet: Re: une ruelle sanglante. [libre]   Dim 3 Mai - 19:48

Hakuri comprenait les paroles du demon et ce que pouvait ressentir mira le torturai. il les regarda succesivement avant de reprendre la parole.
-il ne me semble pas avoir dit que je la laisserais vieillir, je n'ai jamais dit non plus que je ne lui offrirai pas son bonheur, et je n'ai jamais dit ne pas avoir reflechit avant cette perspective. Croit tu, demon, que je n'ai pas reflechit a un dilemne aussi grand avant de m'attacher à elle?
Sa voix denotaitune legere inquietude et un peu d'enervement, après tout, il n'etait pas obliger d'echouer, son destin n'est pas encors gravé dans la roche . Il saisie la petite neko dans ses bras, une larme lui coulant le long de la joue, il ne supportait pas que le demon parle de ca, mais a present cela etait inevitable.
-L'avenir n'est pas gravé, il ne sait ni ce qui se passera, ni ce que nous ferons enssemble pour remedier à nos problème, les demons connaissent autant les mages que nous les connaissons, c'est a dire mal, ainsi, il ne peut comprendre les predisposition qui s'offre a nous.
Il lui embrassa le front doucement pour la calmer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: une ruelle sanglante. [libre]   Lun 4 Mai - 17:18

J'ouvrie a présent les yeux. Ils se disputaient tous les deux sur ce que je pouvais devenir et cela me rendait triste. Hakuri me fit un baiser sur le frond qui me redonna la force de me relever.

** Il ne me semble pas avoir dit que je la laisserais vieillir... **

Cette phrase que Hakuri avait dite me résonnait encore dans la tête. Je tenta en vient de calmer mes pleures pour pouvoir parler. Je ne put sortir qu'un chuchotie, le regardant dans les yeux.

"" Tu ne m'abandonnera jamais ? Tu avais penser a cela avant de m'aimer ? Pourquoi ne ma tu jamais rien dit, je ne voyais rien moi, je ne m'éttais pas rendu compte... ""

Je dut calmer ma respiration pendant un moment puis je repris.

"" Qu'est-ce que tu as trouver ? Qu'as-tu trouver pour que je reste près de toi ? Pour ne pas me quitter ? ""

J'étais a présent morte de peur. S'il avait choisie de me quitter, se serait la fin pour moi. Jamais je ne pourrais aimer une autre personne que lui et une vie sans amour, ne sert a rien. Je supliais le ciel, pour qu'il ne me laisse pas mourrir, mes yeux toujours noyer dans les siens.
Revenir en haut Aller en bas
Naohito
~¤Démon de Sang¤~
avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 08/02/2009
Age : 29
Localisation : mmmmh tu verras bien.

MessageSujet: Re: une ruelle sanglante. [libre]   Mar 12 Mai - 21:14

Les regardes comme s'il ne les voyait pas. Repense à des choses qu'il a faite il y a quelques années.

[j'ai pas du tout d'inspi et je suis crever TT désolé j'essayerais de rep plus tard mais là... sa fait trois nuits qu'ils m'ont apeller alors la je voudrais bien me reposé TT merciiiiiiiiii ... désolé Uu]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: une ruelle sanglante. [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
une ruelle sanglante. [libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Livres - "La poupée sanglante" / "La machine à assassiner" de Gaston Leroux
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» [recherche] kit main libre intra auriculaire htc desire
» Un petit pokémon perdu [Libre]
» Système main libre pour auto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ville d'Oxbow :: La Ville ! :: Rues-
Sauter vers: