Ville d'Oxbow

Humains, Nekos, Inus, Usagis, Sorciers, Sorcières, Elfes, Anges et Démons, toutes les catégories pour se faire une place.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retour à l'appart' plutôt inhabituel

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Chris

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 23/01/2009
Age : 27
Localisation : Près de toi si tu veux

MessageSujet: Re: Retour à l'appart' plutôt inhabituel   Mar 24 Mar - 19:20

Les couloirs défilaient, et Chris se demandait vraiment ce qu’il se passait pour que lui et l’elf qui l’accompagnait, aient pu entrer si facilement, et se déplacer dans l’enceinte même de l’Armée sans que personne ne vienne les arrêter. Mais le temps finit par s’écouler rapidement… trop rapidement au goût de l’ange, et ils se retrouvèrent devant la porte du grand Général Ousaka.

« Nous y sommes… *Soupir* »

L’ange soupira, et fit signe à l’elf d’être le plus discret possible. A l’intérieur du bureau, on entendait des voix, deux tout au plus, qui parlaient d’un ton normal, assuré, et ne semblaient même pas savoir qu’un déserteur était entré au siège sans qu’on ne lui ait opposé aucune résistance.
Chris ne voulait pas que son père et l’homme à qui il parlait sachent qu’ils étaient derrière la porte, il espérait saisir quelques brides de conversation, si c’était à propos de lui et de Kurogane, mais tout ce qu’il entendit fut :

« Je vois… Et votre fille, comment se porte-elle ? »

Nouveau soupire. Ousaka était décidément toujours le même… A demander aux autres de lui raconter sa vie uniquement pour ne pas avoir à parler de la sienne… Il saisit son revolver, et glissa sous le pantalon de son uniforme, de sorte que personne n’aurait pu le remarquer.

« Il vaut mieux se préparer à toute éventualité… »

Il s’approcha enfin de la grande porte de chêne sombre, et frappa. La porte s’ouvrit immédiatement, preuve qu’on l’attendait depuis le début.
Le portier était en fait un soldat, un lieutenant plutôt, et il jaugea Chris, comme s’il s’était s’agi d’un chef d’Armée étranger venu parlementer pour éviter une guerre… c’était presque d’ailleurs, mais tout de même ! Chris attendit, sans franchir l’entrée, que son père parle.

« Entrez, Major Ousaka. »

L’ange tressaillit. Son père l’avait appelé par son titre, ce qui signifiait plusieurs choses : il avait l’intention de le réintégrer à l’Armée, il refusait de s’adresser à lui comme un fils ? Chris esquissa un pas, vers le grand bureau auquel était assis ce vieil ange, dont les rides prouvaient qu’il avait vécu pendant déjà bien des dizaines d’années, peut-être plusieurs centaines… Le jeune déserteur s’inclina immédiatement, en fermant les yeux le plus fort qu’il pouvait, craignant des représailles immédiates.

« Je ne vous ai pas donné la permission de pénétrer dans ce bureau. »

Sous l’effet de la surprise, Chris se redressa et rouvrit les yeux. Il s’attendait à voir le regard d’Ousaka posé sur lui, avec un air de reproche, mais il se rendit compte que le regard du vieil ange allait au-delà de lui. Il se retourna et vit Kurogane, qu’il avait complètement oublié d’ailleurs…
L’elf esquissa un geste de colère, mais Chris se précipita pour le calmer, et lui dit :

« Attends-moi dans le couloir, ils ne te laisseront jamais rentrer de toute façon… »

« Permettez, Major Ousaka (nouveau tressaillement), que je fasse surveiller votre… garde du corps… »

Sur ce, deux soldats se postèrent immédiatement de chaque côtés de la porte, que le lieutenant referma sur Kurogane. L’ange fut obligé alors de se tourner vers son père, et celui-ci prit la parole, sans laisser le temps à son fils de dire quoi que ce soit.

« Je vous serais gréé de m’expliquer la raison qui vous a poussé à venir vous condamner vous-même… »

Pendant ce temps, le lieutenant verrouillait la porte, de façon à ce que personne n’interrompe la discussion, et Chris entendait des éclats de voix derrière, qui venaient certainement de son « garde du corps ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour à l'appart' plutôt inhabituel   Mar 24 Mar - 22:41

Kurogane observait en détails les lieux, cela e devait pas plaire aux autres personnes qui était en mesure de le voir faire. Il eut un sourire ironique, ils savaient parfaitement la raison de son observation des mieux. Plus Kurogane en savait sur les lieux mieux il pourrait s'enfuir au cas où.
Quand ils ses retrouvèrent devant la porte, Ousaka leur dit d'entrer, puis il s'adressa à Kurogane en lui faisant remarquer qu'il ne l'avait pas autorisé à entrer. Kurogane s'aprétait à répliquer une phrase de son goût mais il vit le regard que lui lança alors Chris, il lui lança un regard noir et se retira en regardant bien Ousaka dans les yeux avec un sourire ironique et moqueur.
Il sentit les garde du général s'approcher de lui, et lui prendre le bras il tourna la tête vers l'homme âgée d'une trentaine d'années lui lançant un regard aussi rouge que le sang.

"Dis tu ferais bien de me lacher dans la seconde gamin aux oreiles rondes... Sinon tu risque d'avoir n problème pour te servire de ton bras."

L'homme en question ne compris pas le terme mais compris que les mots "gamin aux oreilles rondes" était presque une insulte, il preféra malgré tout la manière douce et poussa un grognement en le relachant. Kuorgane n'était pas pour autant satisfait, Il avait horreur de laisser quelqu'un qu'il devait protéger seul, surtout en présence de perconne capable de le fusiller dans la seconde. Il soupira et se mit en tailleur devant la porte, malgré la largeur de la porte il pouvait malgré tout entendre la conversation en étant à une certaine distance de la porte. Il écouta donc la conversation en silence.
Revenir en haut Aller en bas
Chris

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 23/01/2009
Age : 27
Localisation : Près de toi si tu veux

MessageSujet: Re: Retour à l'appart' plutôt inhabituel   Mar 24 Mar - 22:59

Chris crut entendre une phrase dite par Kurogane, et vu ce qu'elle disait, il en pouffa presque de rire, mais il n'avait pas trop envie de perdre son calme en face de son père. En tout, dans le bureau, il y avait le lieutenant près de la porte, le conseiller de son père qu'il connaissait bien pour toutes les leçons d'histoire, de mathématiques, de sciences, de littérature etc qu'il lui avait donné, son père donc, et lui.
L'ange déglutit difficilement et se décida enfin à prendre la parole, et sa voix finit par sortir, au bout de quelques longues secondes, pendant lesquelles, les 3 paires d'yeux de la pièce étaient fixées sur lui.

"Je viens... *il savait que son père s'attendait à des excuses, et même à ce que son fils rejoigne ses rangs* pour le dossier R-14425."

Son père comprit immédiatement, pour avoir consulter ce dossier pendant des mois. Chris le vit perdre son calme une fraction de seconde, douter, ne plus être sûr de ses positions, mais le vieux Général reprit ses esprits très rapidement, et Chris n'en attendait pas moins de lui. Le vieil ange prit la parole de nouveau.

"Lieutenant Okinawa, Conseiller, veulliez sortir je vous pris..."

Chris regarda le lieutenant ouvrirent les verroux de la porte, et le Conseiller pendant ce temps faire le tour du bureau, et se planter à côté de l'officier. Ils sortirent tous deux en même temps et refermèrent la porte.

"Chris... Referme les verroux, s'il te plait."

Le jeune ange tressaillit pour la énième fois... Cette fois, Ousaka l'avait appelé par son prénom... Qu'est-ce que ça signifiait ?
Cependant, il s'exécuta sans se poser de question.

"Merci. Qu'est-ce que tu sais, Fils?"

"Je..."

"Attends."

Chris s'interrompit, et fixa son père, sans comprendre.

"Je n'accepterai de t'écouter que si tu poses ton épée hors de cette pièce."

L'ange ne répondit, surpris encore plus à cause de cet ordre. Mais s'il voulait révéler la vérité à l"homme le plus important de l'Armée, il se devait de mettre son orgueil de côté, et obéir. De toute façon, la principale menace, le lieutenant, était sorti, et c'était le seul susceptible de le tuer. Son père et le Conseiller n'en serait pas capable...
Il déverrouilla la porte, l'ouvrit, vit le lieutenant, le Conseiller, les deux soldats et surtout Kurogane, attendant derrière. Il essaya de ne regarder personne, pour qu'ils ne remarquent le trouble de son regard. Il décrocha son épée de sa ceinture, et la posa délicatement au sol. Il recula, regarda enfin devant lui, balaya rapidement les gens présents, et referma la porte, pour la reverrouiller encore ensuite. Maintenant qu'il avait fait ça, il ne prit pas la peine d'écouter les paroles prononcées de l'autre côtés de la porte, et commença tout de suite :

"La taupe ! C'était Hiroshi, et vous savez qu'il est mort ! Alors, je vous demande d'arrêter une enquête inutile et meurtrière ! Les gens que vous tuez sont..."

"Je le sais ! Hiroshi nous a trahi, et l'homme qui lui a ôté la vie était un de NOS homme *la cape noir*."

Le vieil ange sortit un revolver comparable à celui de Chris, et le pointa sur son fils. Les autres, derrière la porte ne pouvait rien pour lui, et Ousaka reprit la parole.

"Depuis que tu es parti, nous avons perdu des batailles, des alliés, et je ne parle même pas des soldats ! Reviens à ton poste, tu ne seras même pas puni ! Si tu refuses... je..."

Pour illustrer le propos qu'il n'arrivait pas à tenir, il chargea le revolver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour à l'appart' plutôt inhabituel   Mar 24 Mar - 23:51

Kurogane entendait toute la conversation, il ne comprit pas tout de suite pourquoi le général Ousaka faisait sortir ces gens. Il vit ensuite Chris poser son épée au sol près de lui. Puis entendant les premiers mots du général il comprit enfin se qu'il voulait faire depuis le début. Il avait raison, le viel ange était complètement désespéré. Kurogane se leva sans faire attention une seconde aux autres gardes qui pour lui était de simple gamin aux épées de bois et au revolver de plastique.
Il entendit un bruit spécifique au réevlover qu'on met en charge, il ne réfléchis pas une seconde de plus et ouvrit la porte grâce à l'épée de Chris qu'il avait prit en deux seconde, il la poita sur la général.
Ses yeux rouge était devenu si foncé que l'on aurait dit un lac de sang.

"Général..."

Il inclina la tête raidement.

"Je suis ici en tant que garde du corp, et pas d'un général ni d'un lieutenant ni même d'un major... Mais le garde du corp d'un ami, je scié de m'écouter attentivement."

Il attendit un seconde le temps que Ousaka comprenne se qu'il venait de dire.

"Les elfs ne sont pas sous votre autorité, je ne vous doit donc rien, à part des geurres inutiles que vous avez déclanché pour votre seul intérêt. Je vais de suite vous révélez un secret que nul ne connaît à par quelques priviligié..."

Il eut un sourire, un sourire pervers, moqueur.

"La taupe que vous connaissez sous le nom de Hiroshi, n'était en aucun cas humain... Il n'était autre que mon cousin, spécialiste en tout genre de déguisements et de rôle."

Son sourire se fit de plus en plus hilare.

"Vous n'avez rien vu, rien du tout... C'était bien drôle de voir vôtre tête décomposé à l'idée d'avoir eu ne serait-ce qu'un jour un intru dans votre belle et grande famille de tueurs."

Il passa sa main dans ses cheveux. Il se tourna ensuite vers Chris.

"Tu aurais put me dire que cet homme n'était en fait que ton père par alliance... Enfin si j'en crois mon flaire infaillible, tu n'as pas du tout la même odeur que lui, et en rien tu ne lui ressemble..."

Il sourit un spacme parcourant son corp tremblant d'exitation à l'idée de se battre de dire la vérité de dévoiler au monde où ils étaient et qui était en fait cette armée aussi élégant qu'un crapaud femelle...
Revenir en haut Aller en bas
Chris

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 23/01/2009
Age : 27
Localisation : Près de toi si tu veux

MessageSujet: Re: Retour à l'appart' plutôt inhabituel   Mer 25 Mar - 0:32

Chris était tellement choqué par ce que faisait Ousaka, qu'il sursauta en entendant les deux grands battans de chêne se fracasser contre les murs de chaque côté. Il grimaça quand Kurogane entra avec l'épée bien en évidence dans la main. Même si cette épée venait du général Ousaka, l'ange y tenait, et la voir ouvrir une porte ne lui plut qu'à moitié.
Kurogane alors fit une révélation inattendu, et Chris se retourna complètement vers lui.

"Hiroshi... ton... cousin... ?"

Toutes ces années passées avec un elf, et il ne le savait même pas ?! Ce n'était pas tellement le fait que ce soit un elf d'ailleurs, mais qu'il l'ait trompé une fois de plus... Alors, après toutes ces vérités, qui venaient autant de son père, que de l'elf, il se tourna de nouveau vers le GénéraL

"Je ne réintègrerai pas l'Armée, car même si c'était un elf et qu'il n'avait aucun sentiment d'amitié à mon égard, je le considérais comme un frère, et jamais je ne vous pardonnerai de l'avoir fait tué !"

Il vit la main de son père se crisper sur la détente. Il était vraiment prêt à se faire justice, mais il devait y avoir autre chose là-dessous... Mais le vieil ange ne laissa pas plus le temps à son fils de réfléchir, et prit la parole :

"Depuis le temps que je te considère comme mon fils... Depuis le temps que ta mère me trompe en me faisant croire que tu as tout hérité d'elle, ou je ne sais quelle absurdité !"

"Père, je..."

"TAIS-TOI ! Je n'ai pas mis longtemps à avoir des doutes ! Ce n'est pas avec l'amour qu'elle me portait qu'elle aurait pu me donner un fils aussi vite ! Je n'ai pas de regrets à avoir si tu meurs, puisque tu n'es pas mon sang..."

Il avait raison... Chris ne s'était jamais douté qu'il puisse un jour être au courant, mais le vieux Général, malgré le peu de temps qu'il consacrait à sa femme et à son fils, avait deviné juste. Rapidement, plus par nostalgie qu'autre chose, l'ange passa sa main, par dessus l'uniforme, à l'endroit où trônait une grande cicatrice, juste à droite du coeur, là où Ousaka l'avait transpercé de son épée durant un entraînement, et avait failli le tuer... Savait-il à l'époque ? L'avait-il fait exprès ?

"Père... Je ne vous ai jamais considéré autrement que..."

"Toi !!!"

Le vieil ange s'adressait désormais à Kurogane.

"Toi ! Tu paieras pour les crimes de ton cousin !"

Là, Chris ne put se retenir, il tira son revolver de l'endroit où il l'avait caché. Les yeux de son père s'équarquillèrent sous l'effet de la surprise. Chris ne lui laissa pas le temps de faire quoi que ce soit, lui aussi le tenait en joue maintenant, et avec Kurogane armé derrière lui, le Général n'avait aucune chance... L'ange répliqua, avec un ton tranchant, étonnament proche de celui du Général.

"Hiroshi a déjà payé, et je ne vous laisserai pas faire quoi que ce soit à l'encontre de Kurogane !"

A partir de ce moment, tout se passa très vite. Chris se leva pour se mettre devant Kurogane, sans penser que de toute façon, Ousaka n'avait pratiquement aucune chance de le tuer aussi facilement. Le Général lui, croyant à un geste d'attaque, crispa son doigt sur la détente, et là, par réflexe, Chris aussi.
Deux coups de feu partirent, si proches que personne n'aurait pu dire qui avait tiré le premier. Les deux anges n'avaient pas manqué leur cible... La balle d'Ousaka traversa Chris de part en part, pile dans la cicatrice de l'entraînement qui avait déjà failli coûter la vie au jeune soldat qu'il était autre fois, et elle suivit le chemin que la lame avait emprunter ce jour-là. La chaleur du tir causa plusieurs dommages, que n'avait pas causé la lame et peut-être le coeur avait été touché, mais Chris, lui, contrairement à son père, qu'il n'avait pas raté non plus, ne tomba pas au sol raide mort... La balle qu'il avait tiré s'était fiché dans le coeur d'Ousaka, et celui-ci était déjà mort avant de toucher le sol.

"Kuro !"

L'uniforme immaculé se tachait rapidement de pourpre, et il fallait sortir le plus vite possible, car on entendait déjà les pas des soldats venus arrêter les meurtriers du grand Général...

"Je te laisse la suite... Si tu n'as aucune chance de t'enfuir autrement que tout seul, laisse-moi..."

L'ange esquissa quelques pas en titubant, semant sur son passage des gouttes de sang de plus en plus rapprochées. Une fois arrivé à hauteur de l'elf, il lui prit SON épée des mains et la plaça à sa place, c'est-à-dire, à sa ceinture. Après ça, ne pouvant plus faire un pas de plus, tant son coeur pompait du sang, qui se versait par la blessure, et donc pour rien, qu'il s'effondra. En tombant, il se retrouva face à face avec le corps allongé de son père, qu'il venait lui-même de tuer, et ce fut la dernière vision qu'il eut avant de sombrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour à l'appart' plutôt inhabituel   Mer 25 Mar - 10:50

Kurogane vit la scène au ralentit sans rien pouvoir faire. Il savait parfaitement que de père de Chris, enfin sn père par alliance, avait eu dessoupçons dès sa naissance, aucun père n'aurait put faire autant de blessures, quelles soit physique ou psychique à son fils. Chris se mit devant lui, il voulut le dégager mais Ousaka tira une balle et Chris en fit de même. Kurogane eut un sursaut.

"Je te laisse la suite... Si tu n'as aucune chance de t'enfuir autrement que tout seul, laisse-moi..."

Quand Chris se mit à tomber il le ratrappa. L'elf poussa un juron et tenta de rafistoler en gros les dégats les plus important sur la blessure de Chris avec l'énergie qu'il avait emmagaziné.
L'hémoragie s'arrêta peut à peut et Chris devint un peu moins blanc qu'avant. Il lui fit un bandage avec sa chemise déchiré et le porta jusqu'à la porte le regard aussi dur que la pierre.
Un homme tenta de s'approcher de lui, il grogna comme un loup le fait, l'homme eut si peur qu'il s'arrêta dans sa course et trembla un moment.
L'elf savait aussi que les ange autant que les autres créatures avait peur d'eux, sauffe les démons qui eut était une autre sorte de créature.
Il sortit par un fenêtre et coura jusqu'à la porte principale qu'il essayait de fermer le plus vite possible. Kurogane passa de justèce et courut avec Chris dans ses bras jusqu'à une forêt.
Là il le déposa et prépara un lit de mousse et prit quelque herbes.
Il en fit une pâte et la plaça sur la blessure, encore rouge malgré les soins qu'il avait fait, de Chris.
Revenir en haut Aller en bas
Chris

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 23/01/2009
Age : 27
Localisation : Près de toi si tu veux

MessageSujet: Re: Retour à l'appart' plutôt inhabituel   Sam 28 Mar - 17:19

Au fur et à mesure que les minutes passaient, les ténèbres qui encerclaient Chris s'écartaient et laissaient place à la lumière du soleil qui filtrait à travers le feuillage des arbres alentours. Au départ, l'ange avait cru que son père, ou plutôt le mari de sa mère, avait réussi à l'abattre, et qu'il se retrouvait, comme un esprit errant, comdamné à rester sur Terre, mais les secousses douloureuses qu'il ressentait, le détrompèrent et la douceur de la mousse sous lui, indiqua que l'elf avait réussi à s'échapper, avec lui qui plus est, à une vitesse stupéfiante.

**Pour que je n'ai pas complètement sombré, il a dû se débrouiller pour arrêter le saignement...**

Il réussit à ouvrir les yeux plus vite qu'il ne l'aurait cru, et dés qu'il aperçut Kurogane, il dit :

"Tu as réussi à arriver jusqu'ici avec moi sur les bras et des soldats à tes trousses ?"

Mais leur repos fut de courte durée, car ils entendirent des voix rauques de soldats et les bruits que faisaient leurs armes à leurs ceintures.

"On ferait mieux de filer avant qu'il nous trouve..."

Sur ce, Chris se leva, en utilisant son épée comme béquille. Il ne souhaitait pas avoir à se battre ou obliger l'elf à s'en occuper. Les buissons derrière lui frémirent et s'ouvrirent sur un jeune soldat, qui n'étais pas un ange, qui sortit en regardant tout autour de lui. Quand il réalisa la présence des deux "hors-la-loi", il ouvrit la bouche, sûrement pour crier. Chrisn reconnut ce jeune soldat, qui servait dans une de ses divisions.

"Tais-toi Asuta !"

Le jeune homme, surpris que l'ange se soit adressé ainsi à lui, regarda celui-ci avec un air ébahi, mais décidé à obéir aux odres, il s'apprêta de nouveau à appeler. Les autres n'étaient pas loin et seuls les arbres protégeaient les deux fugitifs. Chris sentit qu'il n'avait pas 36 solutions pour empêcher ce soldat de les faire être découverts. En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, il sortit son révolver, visa rapidement et tira. Le soldat Asuta, s'effondra, la bouche ouverte, sans avoir eu le temps d'appeler.
Rangeant son arme, qui avait déjà pris deux vies ce jour, l'ange continua sa route avec sa béquille de fortune.

"Ils ont dû entendre le coup de feu, dépêchons-nous."

Ne doutant pas que l'elf, n'aurait aucun mal à la rattraper vu la vitesse à laquelle il allait, il ne l'attendit pas. Ce n'était pas la première fois qu'il tuait, mais là, il s'agissait de personnes qu'il avait côtoyé en vie, et qu'il ne pouvait s'empêcher de revoir avant leur mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour à l'appart' plutôt inhabituel   Sam 28 Mar - 19:31

Kurogane avait fait une pause quand il avait vu que Chris était réveillé. Mai il comprit vite que même si le général Ousaka était mort ses hommes pas. Un ange arriva et s'appreta à soner l'alarme. Chris lui intima le silence se qui dura trois bonnes secondes. Mais il faillit reconmencer, Kurogane allait pour l'assomer mais Chris sortit son revolver et tira. Le jeune Asuta se retrouva mort par terre. Chris se tourna vers l'elf et lui dit qu'il fallait s'en aller au plus vite.
Kurogane n'était pas idiot, le son du tir résonait encore dans ses oreilles sensible aux moindres son.
L'ange prit son épée comme une cane et se mit à courir avec. Kurogane leva les yeux au ciel.
Il coura et se retrouva en deux seconde vers lui.

"Tu n'es pas assez en forme pour courir tout seul, en plus eux, ils ont la forme ils te retrouveraient en moins de deux minutes."

Il le prit sur son épaule encore une fois et il se mit à courir, ensuite il fit plusieurs bond et puis il sauta enfin sur les branches aussi silencieux qu'une feuille qui tombe sur le sol.
Il sauta de branche en branche d'arbre en arbre. Sans jamais regarder en bas mais droit devant lui. Comme s'il voyait une lumière qui le guidait. Il ne souirait pas, il ne pleurait pas il n'était pas en colère. Il était juste concentré. Chris bien qu'il soit un ange était un poid pour lui sans vraiment l'être. L'ange entravait ses mouvements, vu qu'il devait le tenir. Mais il n'accepterait jamais de laisser Chris aux mains de ses assoifé de sang... Jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Chris

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 23/01/2009
Age : 27
Localisation : Près de toi si tu veux

MessageSujet: Re: Retour à l'appart' plutôt inhabituel   Sam 28 Mar - 21:01

Chris se retint de faire des remarques désobligentes, quand il se retrouva, une fois de plus sur l'épaule de Kurogane. Celui-ci, bien que gêné, sautait d'arbre en arbre sans jamais rater la branche sur laquelle il avait prévu de sauter. Pendant ce temps, la blessure causée par la balle du Général saignait mais sans que cela devienne trop important, ce qui était une bonne chose, car les mouvements brusques que générait la ballade dans les arbres n'arrageaient pas les choses.
Le poumon perforé lui faisait cracher du sang à chaque fois qu'il toussait, c'est pourquoi il évitait de respirer trop fort et par la bouche, et il se contentait de regarder défiler les arbres à une vitesse assomante, tellement assomante d'ailleurs, qu'il faillit piquer du nez. Les soldats ne les avaient même pas repéré, et en plus, ils ne pouvaient savoir dans quelle direction ils étaient partis, ni à quelle vitesse ils allaient. Autrement, il y avait très peu de chance qu'ils les rattrapent.
Enfin, les arbres commençaient à devenir de plus en plus espacés, et on voyait de chaque côté, des plaines qui s'étendaient à perte de vue. En gros, la frontière qui séparait la royaume de Cinésia, et la région où était située Oxbow. Sans ordres de la part des grands officiers, après la mort d'Ousaka, les soldats ne pouvaient pas franchir cette frontière.

"Tu peux ralentir, c'est bon... Après tout, ils ne pourraient pas nous rattraper même sans la frontière, et ils ne pourront pas la franchir sans permission spéciale."

Il en savait quelque chose ! Combien de fois il avait dû laisser s'échapper des ennemis à cause de cette fichue frontière !

"S'il te plaît, descends... L'altitude commence à m'être difficilement supportable..."

Comme pour illustrer sa demande, il prit une quinte de toux, et de longs filets de sang se versèrent sur la branche sur laquelle ils se trouvaient alors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour à l'appart' plutôt inhabituel   Dim 29 Mar - 12:25

Kurogane sentait la blessure de Chris, cela l'inquiétait ils devaient absolument sortir du térritoir avant de pouvoir se reposer. Mais Chris lui fit part du fond de sa pensée. Pour lui l'armée ne pourrait pas les retrouver. En même temps Kurogane c'était donné à fond pour courir aussi vite. Il était en sueur et était essouflé. Il s'arrêta dans un espace entouré d'arbre, et de buissons là où personnes ne les verrait... Il posa délicatement Chris sur le sol dos à un arbre. Et il s'affala sur le sol contre un arbre lui aussi. Il se roula en boule et ferma les yeux un instant tout en écoutant pour être sûr que personne n'était aux alentours. Il fut soulagé de n'entendre aucuns bruits de pas...
Il soupira et se laissa aller par la fatigue. Il respirait bruyament, essayant veinement de reprendre son souffle normale. Cela l'agassait de ne pouvoir reprendre son état normal. Plus il essayait plus il s'en éloignait. Enfin il se mit en tailleur ferma les yeux et ne bougea plus. Respirant à grand coup, puis son suoffle repris son rythme normal, peu après on entendait le vent souffler, même si celui-ci était bien maigre. Il ouvrit les yeux, ils étaient dabord fixé sur le sol, puis vif comme l'éclair il les vrilla sur Chris.

"Alors ?"

Il vit que Chris ne comprenait pas alor il reformula sa question.

"Comment va ta blessure, je n'ai pas eu le temps de bien la refermer."

Il attendit que Chris daigne lui répondre pour faire un diagnostic et pouvoir la guérir mieux qu'il ne l'avait fait. Il lui restait assez d'énergie, et l'exercie de respiration qu'il venait de faire lui avait redonner quelques forces.
Revenir en haut Aller en bas
Chris

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 23/01/2009
Age : 27
Localisation : Près de toi si tu veux

MessageSujet: Re: Retour à l'appart' plutôt inhabituel   Lun 30 Mar - 17:50

Chris n'avait pu s'empêcher de regarder Kurogane se calmer. Il comptait s'en servir s'il l'énervait un jour... Tout en le regardant, il essayait lui même de reprendre son souffle, car même s'il n'avait pas couru (parce que l'elf ne voulait pas !), la ballade dans les rabes avait suffi à la fatiguer. Il était reconnaissant à son compagnon de voyage d'avoir commencé à refermer la blessure, ce que celui-ci ignorait, c'est que même avec plus de temps, il n'aurait pas pu faire mieux... Et oui, ça aide d'être dans le secret à l'Armée.
Quand celui-ci eut, il lui demanda des nouvelles de la blessure, Chris prit son temps pour répondre.

"Les symptômes normales d'une blessure par balle... Ca saigne, ça fait mal..."

Voyant que Kurogane n'appréciait pas vraiment la réponse, il se reprit, en s'arrangeant pour que l'exercice de respiration n'est pas été inutile.

"Je veux dire, tu ne peux rien faire de plus pour le moment ! A l'Armée, ils utilisent tous des balles spéciales, et même si tu en connais la plupart, celle qu'utilisait mon père sont inconnus, même des elfs. En fait, piour être franc, moi-même je ne sais pas de quoi il s'agit, et les scientifiques de l'Armée ne doivent même pas savoir mieux que moi ce qu'elles ont de particulier... Tout ce que je sais, c'est que mon père a un jour tirer sur un soldat, dans la bras, et que le lendemain, il était mort, alors que sa blessure avait été soignée."

Il fixait un point sur l"horizon comme si ça l'aidait de se rappeler.

"Au moins, il n'a pas agonisé..."

Avant de se faire crier dessus, il se leva.

"C'est pourquoi on ferait mieux d'arriver à Oxbow... On a aucune chance de soigner cette blessure ici, sans un minimum d'informations, et les seuls livres qui parlent des armes de l'Armée sont gardés jalousement par les Généraux qui se succèdent, personne ne les a lu à part mon père... et comme je les lui ai piqué en désertant... ils sont chez moi. Sans ses livres, pas moyen de savoir avec quoi il a tiré."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour à l'appart' plutôt inhabituel   Lun 30 Mar - 20:16

Kurogane sentait Chris qui l'observait quand il respirait profondément. Il sourit et ouvri un oeil.

"Il ma fallut deux bon siècle pour maitrisé cet exercice, alors je doute que tu puisse un jour y arriver pleinemet."

Kurogane observa Chris, enfin surtout sa blessure, elle saiganit toujours, alors que normalement elle aurait du déjà être cicatrisé... Chris luiexpliqua alors en détails pourquoi elle était toujours dans cette état.

"Bon on va se dêpécher de retourner a ton apartement alors. Sa m'éttonerais que Eria ne veuille pas me ture si je te laisse mourir... Alors tu vois, je tiens un minimum à la vie..."

Il se leva et repris une fois encore Chris sur son épaule. Il se mit à courir, encore et encore et encore. Il faisait tout ce qu'il pouvait pour évité à Chris de perdre trop de sang. Il vit enfin la porte de Oxbow. Il redoubla d'effort pour arriver aussi vite qu'il le put. Il arrivaenfin et il courut encore jusqu'à l'appartement de Chris.
Là il monte les escaliers sans se soucier des regards des gens qui passent à côté d'eux. Il rentra dans l'apartement et posa Chris sur le canapé pès de la bibliothèque.

"Alors c'es quel bouquin ?"

Il était présser et regardait de long en large les rangé de livres installer sur la bibliothèue.
Revenir en haut Aller en bas
Chris

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 23/01/2009
Age : 27
Localisation : Près de toi si tu veux

MessageSujet: Re: Retour à l'appart' plutôt inhabituel   Mar 31 Mar - 23:38

Chris se leva du canapé pour prendre la livre, qui était trop ressemblant aux autres pour que Kurogane le reconnaisse.

"Voilà, c'est ça. Il n'y a que celui-là qui parle des armes à feu... "

En ouvrant le livre, il se rendit compte que des pages étaient déchirées, d'autres carrément arrachées, ou encore d'autre parciellement ou entièrement effacées.
Sans penser que si la page contenant les informations sur les munitions de son père était une de celles-là, il adressa un sourire, ou plutôt une grimace gênée à l'elf.

"J'espère que la page est en meilleure état que la plupart des autres... Ce livre est très très ancien, et je pense que les généraux n'y ont pas prêté grande attention... Si la page qu'on cherche a été arrachée, ou est illisible, il va falloir me soigner à l'aveuglette en ayant peu de temps à disposition..."

Une nouvelle quinte de toux le prit, et il plaqua sa main devant sa bouche, pour empêcher le sang de se déverser sur le sol.

"Je... Vais m'asseoir..."

De retour sur le canapé, il s'autorisa à montrer un peu son inquiètude. Si Ousaka était intelligent, il aurait lu ce livre, et se serait débarrassé de toutes les pages compromettantes, qui auraient pu sauver la vie d'un ennemi... Et ce qui inquiètait le plus l'ange dans sa théorie, c'était que, bien que cruel... Ousaka était très intelligent...
Pendant que Kurogane feuilletait le livre le plus vite possible, la perte de sang commençait à se faire ressentir, car dans l'impossibilité de refermer la blessure, celle-ci vidait peu à peu l'ange de son sang, et un poumon perforé ne tient pas longtemps.
Bien que l'elf aille déjà vite, Chris ne put s'empêcher de préciser :

"Si le soldat dont j'ai parlé tout à l'heure est mort en un peu moins de 24h, alors qu'il avait reçu la balle dans le bras... Il doit maintenant me rester moins d'une dizaine d'heures, et si la page a disparu..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour à l'appart' plutôt inhabituel   Ven 3 Avr - 20:25

Kurogane vu le livre et le regarda avec des yeux ronds.

"Comment veux-tu que je te soigne avec ça..."

Il montra du doigt l'éspèce de livre tout déchiré. Il soupira et le prit pour voir si la page était toujours inatcte ou si elle était au moin lisible. Il feuilleta aussi vite qu'il put en voyant Chris être à l'agonie. Il pensa à quelque chose qui remonterait le moral de l'ange à coup sûr.
Il lui sourit et dit malicieusement.

"Pense à Eria, qui sera heureuse que tu soit là, toujours près d'elle, et qu'elle va te bichoner... Et elle t'aportera du bon thé, ou un café, ou... Autre chose... Enfin c'est ta compagne pas la mienne..."

Il s'arrêta de feuileter pour le regarder d'un oeil désolé... Il repris sa recherche, et trouva enfin la page... A moitié déchiré... Il lu quand même le début, i avait besoins de menthe poivré, de jasmin, d'un champignon, et après la page était coupé...
Il soupira de nouveau et se frotta le crane.

"Quel idée de te faire tiré dessus, tu aurais pu essayé d'évité la balle quand même... Bon, j'ai les premiers ingrédients mais pas les autres alors je vais faire un mélange à ma façon qui devrait, normalement, t'aider."

Il partit dans la cuisine, et prit plusieurs bol, il dut aller chez lui pour aller chercher des plantes rares, et qui sont très efficaces pour se genre de blessures, en fait c'est ce qu'il utilisait quand il se faisait avec des armes elfiques. Il revint peu de temps après et prépara ce qu'il devait faire. Il l'approta a Chris et appliqua le baume sur sa blessure, cela devait lui faire assez mal mais il n'y fit pas attention et s'interressa plsu au résultat, ensuite il lui fit boir la préparation thé qu'il avait fait.
Par contre il n'était pas sur que Chris appréci le mélange...
Revenir en haut Aller en bas
Chris

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 23/01/2009
Age : 27
Localisation : Près de toi si tu veux

MessageSujet: Re: Retour à l'appart' plutôt inhabituel   Sam 4 Avr - 14:39

Pendant que Kurogane était allé chercher les ingrédients chez lui, Chris s'était levé, et avait pris le livre, ouvert à la page dont ils avaient besoin. Il fixa longtemps ce morceau de papier informe et jauni. La déchirure ne ressemblait pas à celles des autres pages, elle était nette, et parfaitement droite... En gros, on avait fait exprès de supprimer la suite... Comme par hasard, ces balles-là... En plus, seuls les bords de la coupure avaient commencé à haunir, donc cela avait été il y a peu d'années...

**Ousaka...**

Il était évident qu'il ne pouvait s'agir de personne d'autre. Mais pourquoi ne pas avoir déchiré la page entière, si c'était pour empêcher toute guérison ? Enfin, Kurogane revint, ce qui ne laissa pas le temps à Chris d'observer plus le livre, il n'était pas censé bouger et donc n'avait rien à faire avec ce livre dans les mains. Alors qu'il entendait les bruit de pas dans le couloir, il se précipita pour replacer le livre, et se remettre sur son lit. Bien qu'essouflé, il ne laissa pas voir qu'il s'était levé, et essayait de reprendre une respiration normale quand l'elf le regardait, quitte à s'étouffer quand celui-ci avait le dos tourné.
Kurogane ne mit pas longtemps à faire la préparation avec les ingrédients qu'il connaissait, et l'ange le vit se débrouiller opur compenser le manque d'ingrédients. Enfin, le médicaments était prêt, et le plus dure fut de ne rien dire ou faire quand l'elf l'appliqua sur la blessure. L'espèce de pommage verdâtre donnait l'impression d'une lame chauffée à blanc quand elle entrait en contact avec l'orifice de la balle, et le pire, c'était qu'il fut obligé de le supporter opur l'orifice de sortie aussi.
Il grimaça en buvant le reste, et se laissa aller sur son oreiller, soulagé que les soins soient terminés, mais toujours soucieux à l'idée qu'Ousaka ait pu commettre un erreur pareille. Comme si, finalement, il voulait donner une chance à l'ennemi de survivre (ce qui était moins que probable, connaissant le Général le plus cruel de sa lignée...), ou alors...

"Quelles sont les propriétés des ingrédients qui étaient sur la page ?????"

Chris avait hurlé ça, en se rendant compte que, si Ousaka avait supprimé uniquement le bas de la page, c'était tout simplement parce que ces ingrédients étaient sûrement plus mortels que la balle s'ils étaient administrés tout seuls. Une grosse tâche s'était mis à grandir sur le bandage que l'elf avait fait après avoir passer le médicament. L'ange vit, en voyant les yeux de Kurogane, que lui aussi venait de comprendre et que par conséquent, à moins d'avoir eu un coup de bol extraordinaire sur les ingrédients ajoutés et que l'hémoragie soit signe de mieux (hum hum...), il avait fabriqué un poison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retour à l'appart' plutôt inhabituel   Mar 7 Avr - 15:52

Chris venait de poser une bonne question, seulement Krougane avait eu la chance de connaître toutes les propriété des plantes par coeur. Et de savoir si elles sont ou pas toxique seule. Ce qui fait que le mélange qu'il avait fait n'était pas nocif, par contre ce qu'il ne savait pas, c'est si cela allait être efficace mais celon toutes statistique oui. Il n'était pas assez bête pour crée un poison, lui qui avait eu bien deux cent années pour apprendre...

"Ecoute je ne suis pas sur de l'effet que sa produira sur ta blessure, mais je suis sûr d'une chose, c'est que ce ne sera en aucun cas mortel pour toi."

Le fait de rassurer Chris le rassurait aussi, il était certe experd en la matière, mais sur les choses qui étaient su... Par sur une expérience faite... Il ne savait pas si le produit allait faire quelque chose pour soigner l'ange, bien sur il avait eu mal, mais cela ne voulait rien dire... Bien que cela prouvait qu'il était bien vivant et que son corp réagissait aux douleurs normalement. Ce qui était en quelque sorte rassurant...
Il attendit patienment si ses médicaments fairaient effet ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour à l'appart' plutôt inhabituel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour à l'appart' plutôt inhabituel
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» [REQUETE] Activer le retour clavier sur HTC HD2
» [AIDE] HD2 et retour sav
» [RESOLU] Echange + retour SAV Orange
» [RESOLU] Restauration ROM Officielle et retour SAV
» Echanges "aller-retour"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ville d'Oxbow :: La Ville ! :: Appartements :: Appartement de Chris-
Sauter vers: