Ville d'Oxbow

Humains, Nekos, Inus, Usagis, Sorciers, Sorcières, Elfes, Anges et Démons, toutes les catégories pour se faire une place.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une balade

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une balade   Sam 24 Jan - 15:55

Kurogane était tranquil, il était sortit de chez son frère, il faisait beau une belle jourée pour faire une petite balade. Et puis il fallait qu'il prenne l'air, être enfermer avec Fye toute la journée était éprouvant même pour lui, il était infernale quand il était là...
Il se rappella soudain un bon souvenir d'il y a quelques années.
Il s'assit sur un banc pour en déguster toute sa saveur.

C'était un jour comme les autres dans la forêt où il vivait il y a quelques années, c'est-à-dire, environ quatre ans. il était alors, en chasse, ils n'avaient plus de provisions, et tout le monde était affamé, il c'était porté volontaire pour aller chasser.
Ce qu'il ne savait pas par contre c'était que les sous bois était fréquanter par des humains parfois. Mas très rarement, et les uatres n'avaient pas estimés utile de l'en informer. Il était donc en chasse sans savoir qu'il allait peut-être rencontrer un humain.
Il avait opté pour l'arc, le fusil faisait trop de bruit et ne amres était trop petite pôur lui...
Soudain il entendit un bruit de feuille écraser il ne s'interrogea pas plus et tira une flèche dans cette direction. il y eu un bruissement et il sursauta en entendant un gemissement. Il se figea un instant et courut dans la direction.
Il arriva quelques mètres plus loin sur une humaine. Il s'agenouila près d'elle, celle-ci le regarda peureuse. Il la rassura en tendant ces mains bien à plat devant lui por lui montrer qu'il n'avait pas d'arme et qu'il n'était pas dangreux pour elle.

"Euh... Est-ce que sa va ...?"

Elle lui lança un regard noir qui le destabilisa, il tressaillit un instant sous se regard plein de peur et de méfiance, on aurait dit un animal sauvage dans un espace qui n'était pas le siens.

"J'ai l'air d'aller bien on ma planté un flèche dans la cuisse !"

Kurogane remarqua enfin la flèche planté dans la cuisse de la jeune fille.

"Bon reste comme sa je vais te prendre dans mes bras et je vais t'ammener au camp, on te soignera la-bas ne t'en fait pas"

Il avait rajouter la fin de sa phrase en la voyant paniquer un peu, elle resta riade comme un piquaut mais se laissa faire, elle n'avait pas vraiment le choix de toute manière...
Ils arrivèrent au camp et les autres poussèrent des cries en voyant l'humaine dans les bras de Kurogane, certain de dégout et d'autre de surprise.

"Il faut la soigné elle a reçut une flèche dans la cuisse."

Un elf se dirigea vers lui et inspecta la blessure.

"Il faut lui enlever la flèche laisse je la prend..."

Kurogane le regarda avec un air mauvais et il n'insista pas, tout ceci était de sa faute il était hors de question qu'il laisse les uatres travailler alors que lui allait bien tranquillement se prélacer sur un fauteuil. Il entra dans une tente et il déposa la jeune fille sur un lit.
Les médecins lui enleverrent la flèche toute en doceur, mais cela était quand même douloureux et il se demandait comment elle faisait pour ne faire que grimacer, lui sa lui aurait certainement arraché un crie, puis plus rien mais pas juste des grimaces...
Les soins enfin fini il donna l'ordre à tut cle monde de s'en allé et de les laisser seule.
Il n'osait pas la regarder de peur de retrouver le regard qu'ele avait eu quand il l'avait trouvé dans les bois.

"Ecoute, je m'excuse, c'est moi qui est lancer ette flèche, o ne m'avait pas prévenu que des humains pouvait s'aventurer dans les bois, je ensait qu'il était protéger d'une barrière..."

Il posa enfin ses eyux sur elle, elle parraissait un peu en colère mais elle était principalement fatigué et on voayit un sentiment de peur et de méfiance constante dans ses eux. Il y lisait aussi un peu de reconnaissance. Elle prit laparole, une voie douce et velouteuse sortie de ses lèvres pulpeuse. Une odeur de fruit rouge sortie de sa bouche armonieuse, et Kurogane ne put enlever ses yeux d'une bouche aussi apétissante, même pour une elfe elle était belle, et elle dépassait (enfin pour lui) toute les femmes de la terre.

"Je suis certe en colère mais, ne t'inquiete pas, je ne suis pas rancunière. Je suis une des seule du viage à me promener dans ses bois, les autres on trop peur de rencontrer des créatures féroces... Et en fin de compte il n'y a ici que des elfs... Je suis allé dans le bois sans me rendre compte qu'il ya avit un réel danger je suis aussi fautive que toi..."

Il y eu un silence pesant pendans le quel Kurogane fixait inlassablement les lèvre de la jeune humaine. Il se ressaisait enfin et déturna le egard.

"Tu n'es pas oblger de t'excuser, et puis enfin,bref. Je m'appelle Kurogane, je suis celui qui dirige un peu ce groupe d'elf."

la jeune fille fut un peu prise au dépourvu par sa présentation. Elle sourit pour la première fois à Kurogane et celui ci fut bien éttonner de voir un sourire blanc éclatant.

"Heureuse de te rancontrer, je m'appelle Gabriele, je suis une fille du viallgfe d'a côté et je fuyait..."

Il fu encore plus éttoner, il passèrent la journée à parler, le soir venu Kurogane lui proposa d'aller faire une promenade dans les bois en sa compagnie, un peu de marque lui ferait du bien après cette blessure. Elle accepta avec entrain et il la soutint un peu lors de cette marche. Elle trébucha, Kurogane ne voulut pas la serrer de peur de lui casser un bras alors il la mie sur son ventre et il se laissa tomber sur le dos pour qu'elle évite de se faire mal. Il grimaça au choc mais cela ne lui avait psa fait mal.

"Oh, excuse moi je ne voulait pas je suis désolé"

"Ce n'est rien voyons."

Ils remaquèrent en même temps dans qu'elle posation ils étaient. Gabriele ne put s'empêcher de lui caresser le visage et il ne put alors s'empêcher lui de ne pas la retourner pour être au dessus d'elle pour enfin l'embrasser langoureusement, elle ne protesta pas et lui rendit son baiser en plaçant ses bras autour de son cou.


Voila comment c'était passer sa rencontre avec Gabriele, elle était repartie ensuite et il ne l'avait plus jamais revu.
Il remarqua que quelqu'un entrait dans le parc et cru reconnaitre cette personne.
Revenir en haut Aller en bas
Masaki Kazuhiko
OoPatron de l'oeil du chatoO
avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 28/12/2008
Age : 27
Localisation : sa t'intérresse tant que sa ?

Feuille de personnage
Age du personnage :: ... Suis-je vraiment obliger de dire mon âge >>
Maître de :: Akihito-chaaan X3
Soumis à :: Hum ?!!

MessageSujet: Re: Une balade   Sam 24 Jan - 16:20

Gabriele devait passer par le parc elle avait été achter un livre, celui-ci elle l'attendait epuis un ans ! alors il était hors de question pour elle de le louper et de ne pas l'avoir la première...
Elle le serrais fort contre elle toute contente. Et puis elle remarqua sur un banc une personne quié tait assez massive, ça lui rapellait quelqu'un qu'elle avait connu il a longtemps.
Elle le regarda plus attentivement, elle poussa un cri et se rua vers lui.
Juste devant lui elle trèbucha sur une pierre et se ratrapa juste juste, et se retouva tout près du visage de l'homme ouplutôt de l'elf presque en le touchant...
Elle se recula vivement et lui toucha la joue pour être sur qu'elle ne rêvait pas.
Il ferma les yeux à se contacte, cela faisait tellement longtemps il ne semblait pas avoir changer, alrs qu'elle... Elle avait muri certe elle était moitier Elf donc sa vieillesse était considérablement ralenti et un jour elle ne vieillirait plus, mais le voir intacte après quatre années était...bizarre.

"Comment...?"

Elle ne fini psa sa question car Kurogane venait de lui attraper le poignait opur l'atirrer vers lui pour l'embrasser, elle tomba sur ses genoux gardant tout de même son livre contre elle. Son odeur non plus n'avait pas changer, une odeur de forêt, de sapin... Elle inspira à fond, espérant vraiment que se ne fut pas un rêve et il avait du prendre l'initiative de l'embrasser pour se rassurer sur cette confirmation lui aussi. Tant mieux, elle n'aurait pas mieux fait. Ils arrêtèrent de s'embrasser.

"Mais...mais...co...comment es-...es-tu venu ici?... Je te croyais... Toujours... la...la-bas..."

Il lui fit un grand sourire et hocha la tête en négation pour lui dire qu'il était bien là et qu'il la tenait bien dans ses bras.
Elle s'y blottis presque en ronronnant.

"Je suis tellement heureuse..."

Elle frotta sa tête contre son torse pour s'impreigner de lui, de son odeur, de sa chaleur...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oxbow.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une balade   Sam 24 Jan - 19:37

Il l'avait prit dans ses bras pour être sûr qu'elle n'était pas un rêve, une hallucination. Minatenant qu'il en était sûr il l'embrassait tendrement. caressant chaque recoin de son corp pour s'en souvenir le lus possible, por ne pas oublier la douceur ainsi que la fermetté qu'elle dégage, pour la garder graver en lui comme on grave un nom sur un arbre. Pour sentir son coeur battre, ses lèvres s'entrouvrirent pour le laisser passer. Il sentit la caresse de celle-ci dans son cou, il sourit et lui caressa le dos. Il s'interrompit pour lui expliquer toute l'histoire.

"Tu vois, je suis partit de là où j'était quand tu m'as vu pour le première fois. Je ne voulait plus être avec eux et ilme tardait de voir de nouveau mon frère que j'avais perdu de vu trente années avant. Alors il y a une semaine je suis partit et je ne me suis pas arrêter une seule fois, j'ai marcher tout le temps, et je suis arriver ici il y a à peine quelques jours... Je ne pensait vraiment pas te retrouver, c'est un si grand bonheur... J'avais oublié ton odeur, ta douceur, ton sourire..."

Il caressa les lèvres de celle-ci avec lenteur, et il continua sur la joue puis dans le cou. Il ferma les yeux et la serra contre lui. Il ne voulait pas la perdre encore une fois même pour quelques seconde. Il l'aimait. Il l'amait à la folie, sans jamais s'en lasser, sans jamais penser à quelqu'un d'autre.
Cette fois ce fut elle qui arrêta son étrinte. Il ne compris pas pourquoi. Elle était pourtant bien contente de le revoir elle aussi.
Ou...Ou alors... Elle... elle c'était trouver quelqu'un d'autre... Oui c'était ça ! Elle c'était trouver un autre homme! Il la reagrda avec un regard noir et elle parut surprise par sa tête mais ne souligna pas, elle parla.

"Ecoute, ce n'est pas que j'ai quelqu'un... figure toi que, un nouveau est venu et figure toi aussi que c'est un elf... Et en fait le truc c'est que ba..."

Elle ne fini pas sa phrase et je devinais la suite...Kurogane se leva d'un bon tout en gardant Gabriele dans ses bras. Il jeta un regard furibond aux alentours et parla à voie basse.

"Où?..."

Se fut la seule chose qu'il réussi à dire. Gabriele soupira et lui caressa la joue se qui eu pour effet de le clamer sur la seconde. Il lui lança un regard aimant, désireux. Elle lui répondit par un regard de lave en fusion qui eu pour effet de le faire fondre et il se rassit sans la lacher pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
Masaki Kazuhiko
OoPatron de l'oeil du chatoO
avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 28/12/2008
Age : 27
Localisation : sa t'intérresse tant que sa ?

Feuille de personnage
Age du personnage :: ... Suis-je vraiment obliger de dire mon âge >>
Maître de :: Akihito-chaaan X3
Soumis à :: Hum ?!!

MessageSujet: Re: Une balade   Sam 24 Jan - 23:12

Gabriele réussi à le calmer et il se rassit sous ses yeux de lave en fusion. Elle lui caressa la joue et lui fit un grand sourire.

"Tu n'as pas à t'inquiéter, il n'est pas si méchant que sa, il ne m'a embrasser que deux fois... Et puis tu es le seul avec qui je suis aller vraiment trèèèèès loin..."

Elle dit sa en lui caressant le menton se qui eu pour effet de le faire frissoner de la tête au pied. elle sourit de plus belle, elle adorait quand il était comme sa un caramel mou. extérieurement c'était une personne très réservé et qui était tut le temps de mauvaise humeur, mais dès qu'on arrivait à percer la glace on y rencontrait une personne adorable. Elle l'aimait depuis le jour où elle l'avait vu, c'est pour sa qu'elle ne lui avait psa flanquer son pied où elle le pensait quand il était venu la chercher dans les bois. Et c'est pour ça aussi qu'elle ne lui en colait psa une maintenant pour lui remettre les idées en place...

"Ecoute la seule personne que j'aime c'est toi... Pas une fois je ne me suis sentit mieux qu'avec toi. Et c'est une affirmation. Alors au lieu de t'entêter à essayer de retrouver celui qui ma volé deux baiser si toit tu n'explosait pas ton record de baiser?..."

Elle s'approcha de son visage, le regard dévorant et appétissant. Elle était tellement désireuse quelle était sur qu'il ne pourrais résister très longtemps.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oxbow.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une balade   Mer 28 Jan - 15:45

L'intuition de Gabriele sur le fait qu'il ne pourrait pas résister très longtemps était vrai... Car quelques secondes plus tard, il l'avait rapprocher encore plus de lui et l'avait embrasser en l'anlaçant. Il était vraiment soulager de savoir qu'elle l'aimait lui et personne d'autre, et rien que pour sa il aurait été capable d'être son esclave à vie... S'il ne l'était pas déjà... Bref il descendit une main dans son dos pour atterir sur sa hanche, et remonta l'autre pour venir se loger dans le cou de Gabriele en lui donnant des frissons de bonheur.
Peut-être qu'il pourrait un jour vraiment arriver à garder son désir dans sa poche mais pour l'instant... Il n'avait plus rien en tête à part qu'il était en train d'embrasser la femme avec qui il était le plus heureux du monde.
la main de Gabriele passa dans ses cheveux et il sourit.
La langue de Kurogane alla lécher la lèvre infiérieur et supérieur de Gabriele qui en réponse lui donna la sienne.
Le baiser aurait put durer des heures s'il n'y avait pas eu une personne derrière eux qui avait toussé pour montrer sa présence.
Kurogane fut le premier à se tourner vers l'homme. Il eut un sursaut, et ressera la prise de ses mains autour de Gabriele. Celle-ci ressentit la pression et le regarda un air interrigateur.
L'inconnu se mit à parler.

"Bonjours... Euh... Désolé de vous déranger, mais j'ai quelque chose d'important à dire à monsieur Kurogane."

Il s'était tourné vers Gabriele qui serré contre Kurogane qui lui laissait juste assez de place pour pouvoir respirer. Celui-ci regarda l'homme avec un air noir qui eut vite fait de dire le fond de sa penser. Elle resterait avec lui peut importe se qui arriverait. L'homme recula imperceptiblement et se rasserena un peu.

"Bon, et bien... C'est au sujet de votre frère. Les conseil veut le ramener. Et il serait peut-êre mieux de le ramener vivant si vous pouvez nous aidez se serait avec umilité que nous accepterions votre aide."

Kurogane sentit un flot de colère, de rage monter en lui.

"Sa va pas non ?!!!! Vous croyez que je vais aider despersonnes à capturer mon frère ?! Et ne me dites pas que ce n'est pas capturer parce que je vous plante un couteu dans l'eoil !"

L'homme qui sentait que la menace était réelle ne se permis aucune réponse. Il se tamponna le frond plein de sueur avec un mouchoir et repris.

"Ecoutez, nous ne voulons pas lui faire de mal, nous voulons juste le protéger..."

Kurgane se mit cette fois vraiment en colère et il se leva laissant Gabriele sur le banc.
Il s'approcha furieusement de l'individu le regard aussi rouge que ses cheveux était noir.

"Ecoutez moi bien... Mon frère n'est un danger ni pour lui ni pour les autres. Et c'est en l'enfermant que vous avez eux des problèmes la dernières fois, je ne veux plus jamais assister à ce genre de massacre surtout si c'est mon frère qui le fait."

Un couteau apparut dans la main de Kurogane.

"Je ne sais même pas où il est, vous voudriez que je vos aide ?! Et bien je préfererais encore perdre l'ouie, l'odorat, et la vu plutôt que de me ralier à vous..."

L'homme pali lorsqu'il vit le couteau, et il devint translucide en apprenant la nouvelle de Kurogane. Il se retourna vivevent et s'en alla à grand pas. Il ne se retourna pas et laissa le couple tranquille.
Gabriele regarda Kurogane qui c'était un peu calmer avec des yeux réprobateur mais tellement désolé. Il la regarda à son tour un visage triste et fatigué.

"Sa dur depuis longtemps cet arcellement pour que tu les aides à retrouver ton frère ?"

Gabriele pour la première fois avait parler de son frère et lui avait demander cette question tristement comme si elle était désolé pour sa souffrance.

"Oui. Sa dur depuis trente années, depuis qu'i c'est enfui. Je ne suis pas sûr qu'il sache où il est en particulier, mais je pense qu'ils ont une région en vu alors je ne sais pas trop, mais de toute manière il ne l'aurons pas, il est bien trop malin pour laisser des traces... Donc il ne peuvent pas savoir qu'il est..."

Il regarda les alentours et désigna une maison au hasard. Gabriele comprit et su alors que Fye était en ville.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une balade   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une balade
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Bouille, balade interrompue à cause de la chaleur
» Champignolles, ma balade préférée.
» une balade dans les monts d'Ambazac
» Balade à Menton le 12/09/2010.
» balade dans les bois ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ville d'Oxbow :: La Ville ! :: Le parc-
Sauter vers: