Ville d'Oxbow

Humains, Nekos, Inus, Usagis, Sorciers, Sorcières, Elfes, Anges et Démons, toutes les catégories pour se faire une place.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une visite très agréable

Aller en bas 
AuteurMessage
Chris

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 23/01/2009
Age : 26
Localisation : Près de toi si tu veux

MessageSujet: Une visite très agréable   Ven 23 Jan - 23:48

La matinée était douce. Le soleil était là, on le sentait mais il était caché derrière de fins nuages. Ceux-ci donnaient à la lumière du jour, un air de halo fantomatique... ou angélique. Il était malgré tout, très tôt, mais l'ange se leva et alla directement sous la douche. Il pensa à toutes les choses qu'il avait dans cette ville, les visages qu'il avait croisé. Il avait vu des yeux, pendant l'espace d'un instant, qui lui avait rappelé un petit village d'ange, dans lequel il avait passé plusieurs semaines, même plusieurs mois... et où il avait rencontré... la seule personne au monde qui lui eut fait penser quelques instants que les missions avaient du bon, car sans elles, il ne l'aurait pas rencontré.
La quitter n'en fut d'ailleurs que plus douloureux. Ayant goûter à la liberté, au goût sucrée des lèvres de la jeune fille, il se retrouvait à présent comme un alcoolique à qui on demandait d'oublier qu'il existait une substance appelée alcool sur cette planète. Il y pensait sous sa douche, en laissant l'eau qui faisait se recouvrir la glace de la salle de bain de buée ; l'eau ruisselait sur son visage, le long de ses cheveux. Il finit pas sortir, difficilement, et après s'être séché, enfila un jean, et finit de sécher son torse musclé par les entraînements mais rester de marbre, car très pâle mais dont la peau était lisse, sans une seule cicatrice, ni blessure.

**Toutes ses souffrances auraient dû disparaître en même temps que les trous des balles des fusils de l'ennemi... mais non, la mémoire ne cicatrise pas aussi bien que la peau...**

Il n'avait pas encore mis son T-shirt, mais quelqu'un sonna.

"Ouais, j'arrive Shou !"

Evidemment, ça ne pouvait être que son voisin du dessous, avec qui il s'était lié d'amitié... dans la mesure du possible, avec le caractère distant qu'il avait. Il posa la main sur la porte, avec un air froid, ses yeux ne reflètait aucune émotions comme toujours. Il ouvrit la porte et fut bien surpris de constater qu'il ne s'agissait pas de Shou. Quand ses yeux se furent accoutumés à l'obscurité, il lâcha la poignée de la porte et resta planté devant l'encadrement de la porte en begayant légèrement, mais sans qu'aucun son ne sorte de sa bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eria Yasashi
¤ Ange de l'Eternel ¤
¤ Ange de l'Eternel ¤
avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 28/12/2008
Age : 24
Localisation : Peut-être plus près que tu ne penses =^^=

MessageSujet: Re: Une visite très agréable   Sam 24 Jan - 12:26

Ce matin-là, comme il ne pleuvait pas, Gabriele avait demandé à Eria de porter des commandes à des clients du bar. Eh oui, parce que l'Oeil du Chat porte aussi des commandes ! Elle avait quatre personnes à livrer, en une matinée, c'était plus que suffisant, car ils habitaient pratiquement tous dans le même quartier. En une heure, elle avait fait trois personnes, et il ne lui restait plus que la quatrième. Il habitait dans un immeuble assez chic par rapport à ceux des alentours et.... au cinquième étages ! L'ange se paya cinq étages d'escaliers, et elle finit par arriver devant la porte de l'appartement, un peu essouflée, portant le paquet de... quoi d'ailleurs ? on se demande, pour que ce soit aussi lourd !

"Bon, allez, après s'il n'y a personne au bar, je pourrai peut-être demander la journée !"

Elle sonna et attendit. Elle entendit une voix vaguement familière dire :

"Ouais, j'arrive Shou"

Elle grimaça légèrement. C'était toujours gênant quand on croyait aller ouvrir à une personne en paticulier, et qu'on découvrait quelqu'un d'autre sur le pas de la porte. La porte s'ouvrit et elle vit une silhouette au corps élancé dans l'encadrement. L'homme était à contre-jour, elle ne voyait donc pas son visage. Mais celui-ci se figea et tenta visiblement de dire quelque chose. Elle s'avança dans l'entrée, assez spacieuse, bon, pas autant que celle de sa villa, mais pas mal pour un appartement.

"Je vous le pose là."

Elle se retourna pour regarder l'homme, qui à présent n'était plus à contre jour après qu'elle l'ait doublé. Elle aussi, se pétrifia, mais moi longtemps et elle retrouva bien plus vite la parole...

"C... Chris ! Qu'est-ce que tu fais à Oxbow ?"

Sa question se comportait toute la joie qu'elle aurait voulu montrer. Elle s'avança vers lui, comme si elle avait peur de rêver. Elle posa sa main sur la joue de l'ange et ferma les yeux. C'était bien la fraîcheur qu'elle connaissait, lui qui n'avait pas du tout une température vraiment élevée, comparé à elle. Avant qu'il ait pu répondre quoique que ce soit, elle rouvrit les yeux à présent brillant de larmes de joie.

"Je suis.... si heureuse."

Elle ne bougea cependant. Ne se rapprochant pas, de peur que les choses aient changé pendant tant d'année. Même si aucun d'eux n'avaient changé, il avait un regard différent que lorsqu'elle l'avait vu pour la première fois. Elle ne savait pas si elle devait s'en réjouir, car il était passé de sévère à.... malheureux, toujours avec la même froideur. Il se donnait toujours cet air, alors qu'il était loin de ne rien ressentir envers les autres.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 23/01/2009
Age : 26
Localisation : Près de toi si tu veux

MessageSujet: Re: Une visite très agréable   Sam 24 Jan - 16:39

Chris la regarda longtemps, comme pour s'imprégner de son visage de nouveau, voir ce qui avait changé depuis les missions et les batailles qu'il avait livrées. Il fut encore plus heureux quand il constata qu'elle avait toujours le même air enjoué, le même regard enjoué, malgré les larmes dans lesquelles ils étaient noyés.

"Je te retrouve enfin..."

Il n'avait pas essayé de la chercher pour la revoir, pour la toucher, la sentir sur son torse. Il savait que la vie qu'il menait alors, l'aurait mise en danger et il refusait que cette existence lui prenne la seule lueur de bonheur et d'espoir pour le futur qu'il avait connu. Quoique maintenant qu'il avait déserté, c'était l'armée elle-même qu'il avait sur le dos. Il espérait qu'ils ne craindraient plus rien à Oxbow, surtout qu'elle ne craindrait rien maintenant qu'il s'était installé dans cette ville.
Il se doutait qu'après une si longue absence, elle doutait sûrement de ce qu'il ressentait pour elle, ses sentiments ; ceux-ci n'avaient néanmoins pas changé. Il posa ses mains sur les épaules de sa belle, doucement, et sourit pour la première fois depuis qu'il l'avait quittée, c'est ce qui lui semblait, et il savait que sans elle, il n'y serait pas parvenu, ni à se sentir heureux.
Il arrêta son regard sur ses lèvres rosées, qui s'étirèrent elles aussi en un sourire. Il la rapprocha de lui, et finit par la serrer contre sa peau nue et pâle, embrassant ses cheveux, longs, soyeux et couleur pourpre. La première fois qu'il les avait vu, quand il était bien décidé à ne s'attacher à rien ni à personne, il s'était efforcé de le comparer au sang des ennemis qu'il avait versé, mais cela n'eut aucun effet sur l'amour qu'il portait à présent à Eria. Maintenant, ses longues mèches lui faisaient pensé aux roses rouges qui ornaient les jardins du village, aux ailes des rouges-gorges qui les envoûtaient alors de leur chant, à l'amour qui était né entre eux. Désormais, il aimait les caresser, sentir leur parfum floral.

"C'est bon... de vivre enfin..."

Il restait ainsi, à se réchauffer à la chaleur qu'irraidiait sa bien-aimée, sans éprouver le besoin de bouger, de parler... de continuer à souffrir.

**Comment ai-je pu oublier à quel point la vie était douce... parfois.**

Il ne savait comment lui dire... qu'il n'était plus rien, qu'il avait quitté l'armée, qu'il était déshonorer, que les exploits qui l'avaient rendus célèbre dans son milieu étaient oubliés de tous à partir du moment où il avait trahi. Il aurait voulu juste qu'elle n'ait pas besoin de savoir, juste lui dire qu'il la protégerait. Mais la protéger contre quoi ? De l'armée, son foyer... enfin son ancien foyer..., de son père ? De tout ce qui les menaçait par sa faute.
Tuer des humains était le quotidien de cette armée, tant les guerres étaient nombreuses en ce monde. Seule cette région, semblait y échapper, et il avait pensé, sans grand espoir cependant que peut-être, personne ne chercherait à le châtier ici. Il tentait de ne pas penser à l'épée qui était sous son lit, ainsi qu'à son pistolet de major, aux armoiries de sa famille, qu'il avait presque toujours sur lui. Il priait pour ne pas l'avoir pendant qu'il serrait Eria contre lui.
Il souhaitait la regarder, comme s'il pouvait être séparé encore à tout moment, mais il préféra continuer de la garder contre lui. Après tout, pendant toutes ses années, il avait survécu, uniquement grâce au souvenir qu'il avait du visage de son ange. En la voyant maintenant, il se rendait compte qu'il était impossible de garder toute la splendeur d'une beauté en souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eria Yasashi
¤ Ange de l'Eternel ¤
¤ Ange de l'Eternel ¤
avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 28/12/2008
Age : 24
Localisation : Peut-être plus près que tu ne penses =^^=

MessageSujet: Re: Une visite très agréable   Dim 25 Jan - 0:13

Eria avait souri, quand elle avait vu le regard de Chris s'attarder sur ses lèvres. Elle se souvenait qu'il la regarda toujours de cette façon-là. Elle sentait son coeur se réchauffer en se serrant contre le torse de l'ange, bien que celui-ci soit gelé tel du marbre. Les plus belles choses sont celles qui durent le moins longtemps... c'est ce que lui avait dit sa mère après que Chris soit repartie une fois sa mission terminée... Cela l'avait consolé... un tout petit peu, mais elle n'aurait jamais cru qu'elle puisse de nouveau sa peau si parfaite.
Il lui suffisait de lever les yeux pour apercevoir une de ses mèches de cheveux blanc argenté, qui semblait du sang de licorne à la lumière (référence : Harry Potter ! mdr).

"Tu m'as manqué..."

C'étaut peu dire... Une ouverture, une blessure s'était créée dans sa poitrine, dans sa mémoire et dans son esprit, dés l'instant où il l'avait quittée. Elle avait pansé cette blessure au file des mois et des années, sans y parvenir toutefois, et maintenant c'était fini... grâce à une commande passée au bar de l'Oeil du Chat, une rencontre fortuite en quelque sorte, et elle n'osait pas imaginé comment elle se serait passé si ça avait été en plein milieu de la rue...
Soudain, une image qu'elle avait tâché d'oublier tout ce temps, lui revenait à l'esprit, la martelant, remettant à vif cette blessure qu'elle avait au fond d'elle... Chris qui lui disait au revoir... Seul le décor aurait changé ici. Mais elle préférait savoir, elle savait qu'elle devait profité de chaque instant avec lui, qu'elle devait se préparer à le voir repartir... ELle n'avait même pas besoin de lui demander pourquoi il était ici, quelle était la mission... juste combien de temps.

"Combien de temps me resteras-tu, cette fois ?"

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 23/01/2009
Age : 26
Localisation : Près de toi si tu veux

MessageSujet: Re: Une visite très agréable   Dim 25 Jan - 14:40

Chris ouvrit les yeux, pleins de stupeur. Qu'elle pense cela ne l'étonna pas et le fait fit tout de même souffrir. Si elle lui demandait comme ça, c'est certainement qu'elle avait souffert à son départ. Seulement, jusque là, il pensait que la manière dont il l'avait quitté avait été la meilleure afin de ne pas lui faire de mal, il pensait avoir été le seul à souffrir autant.

"Pour toujours, si tu veux encore de moi."

Il la sentit se raidir, sûrement de surprise. Il s'expliqua alors, en la relâchant pour la regarder dans les yeux, et qu'elle comprenne à quel point il était sérieux.

"Je ne fais plus partie de l'armée... Je fais partie des traitres maintenant, j'ai déserté, mon père me déteste, ainsi que tous mes anciens supérieurs et tous les soldats qui étaient sous mes ordres. Seulement, je ne veux pas que tu coures le moindre risque, car l'armée essaye de me retrouver encore plus obsessionellement que les autres déserteurs à cause de mon rang et les informations auquelles j'ai eu accès. Sans parler de ceux que j'ai fait souffrir pendant mes missions, à qui j'ai pris des proches..."

Il s'arrêta, car il sentait les larmes lui monter aux yeux. Même en étant dans l'armée ses larmes étaient toujours présentes, et il avait touours réussi à les empêcher de se verser, mais il avait peur de ne pas y parvenir alors qu'il se confessait à la personne qu'il aimait le plus au monde et qu'il avait fait le plus souffrir. Il savait qu'elle le prendrait pour un lâche... au mieux, au pire, pour un monstre, ce qu'il était.

"Je suis désolé, tout ce que je te fais c'est du mal ! En quittant l'armée, rien ne s'est arrangé ! Je veux que tu me dises franchement ce que tu penses de moi, même si je sais déjà que je ne mérite l'amour de personne, ma mère me l'a fait comprendre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eria Yasashi
¤ Ange de l'Eternel ¤
¤ Ange de l'Eternel ¤
avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 28/12/2008
Age : 24
Localisation : Peut-être plus près que tu ne penses =^^=

MessageSujet: Re: Une visite très agréable   Dim 25 Jan - 17:35

Eria recula, s'éloigna de lui. Elle posa une main sur sa bouche, comme choquée.

"Mais je croyais que tu t'étais battu pour entrer à l'armée ? Que tu était fier d'être soldat ! Que..."

Elle s'interrompit, elle voyait qu'elle lui faisait du mal en disant tout ça, car il ne comprenait pas où elle voulait en venir. Evidemment, n"importe qui aurait compris qu'elle lui reprochait sa désertion, mais c'était tout le contraire. Après tout ce qu'il avait fait pour entrer à l'armée et pour être nommé major... Elle ne le croyait pas capable de tout abandonner pour ses sentiments.

"Merci, mon Dieu..."

Il releva la tête pour la regarder, et elle s'approcha doucement pour prendre son visage entre ses mains.

"Alors... tu ne me quitteras plus, tu ne tueras plus, tu ne seras plus... un robot à la botte de l'armée..."

Elle le poussa vers le canapé et le fit s'asseoir. Elle resta debout quelques instants. Se rendre compte à quel point il lui avait manqué, qu'elle avait toujours été la seule à croire en lui, à le croire humain, le revoir se battre devant ses yeux, s'imaginer avec lui pour la nuit des temps, juste à vivre tous les deux, sans sang à verser et sans départ douloureux. Elle finit par s'affaler sur le canapé et après avoir scruté son visage, ses yeux, elle passa ses mains autour de la nuque de Chris, et l'embrassa langoureusement, et avec tout l'amour qu'elle ressentait à ce moment.
Elle interrompit le baiser, pour se reposer sur son torse de nouveau, oubliant complètement qu'il n'avait toujours pas pu d'habiller.

"C'est comme ça que j'imagine ma vie avec toi à présent..."

Elle sourit, maintenant qu'elle sentait qu'elle ne le perdrait plus...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 23/01/2009
Age : 26
Localisation : Près de toi si tu veux

MessageSujet: Re: Une visite très agréable   Lun 26 Jan - 21:42

Chris sourit lui aussi. Il aimait cette relation qu’ils entretenaient tous deux, qui avait survécu à l’absence, à la distance, et au temps. Elle avait certainement survécu parce que Eria était fidèle et lui… incapable de s’attacher à qui que ce soit. Eria était une exception pour lui. Mais cette exception lui convenait tout à fait, elle irradiait de bonheur pour eux deux. Lui n’avait donc pas besoin de sourire, de montrer quand il était heureux ou pas, ou quand il était triste ou en colère (mais, ça se voit quand même), il pouvait se contenter de garder son visage froid, distant, parfois dur envers les autres.

« Alors, tu peux imaginer comment a pu se dérouler ma vie en ton absence… »

Elle le regarda d’un air de dire que c’était lui qui était parti, sans lui demander son avis, et il savait que s’il lui avait donné le choix, elle serait partie avec lui, mais il s’y refusait à l’époque, et il s’y opposerait encore maintenant s’il était encore soldat… enfin major… Il n’avait pas à la mettre constamment en danger comme il le faisait maintenant, alors même s’il devait souffrir le martyre, il partirait tout de même seul, et penserait sans cesse à elle sans pouvoir s’arrêter, comme cela s’était passé lorsqu’il l’avait quitté.

« Eria… Tu n’es pas comme toutes les autres… »

Elle comprenait ce qu’il voulait dire, il le savait. Elle lui reprochait suffisamment sa culpabilité quant à leur insécurité évidente pour lui. Elle n’avait pas l’air de s’en rendre compte, sûrement parce qu’elle ne l’avait jamais vu perdre un seul combat. Pourtant, il en avait perdu… jusqu’à l’âge de 14-15 ans, puis il était devenu les plus fort et le meilleur escrimeur de sa promotion, puis de l’armée, ce qui lui avait valu une réputation qu’il gardait collée à lui, dans tous les pays, dans tous les villages, pour peu qu’on y ait entendu parler de l’armée.
Il détestait d’ailleurs cette renommée, par moment, car si elle avait ses avantages, elle avait aussi ses inconvénients. Il avait souvent eu à assassiner des personnes importantes chez l’ennemi, et même si c’était un sale travail, il l’avait fait, comme tout bon toutou à son officier de père. Il était conscient d’avoir le sang de bien trop d’innocents sur les mains, et l’armée n’était la seule à le rechercher… Pour cette raison : plusieurs combattants seuls ou faisant partie d’un groupe, qui voulait venger tel ou tel proche.

« Eria ! »

Il en était alors conscient. Il ne l’avait jamais prévenu de quoi que ce soit, alors elle devait savoir.

« Tu sais que j’ai toujours des ennemis ! Et maintenant, ma propre division, l’armée, mon père ! Tu cours un danger à chaque que je te prends dans mes bras, que je t’embrasse, que je me permets de t’aimer. Mais tu ne mesures absolument pas l’ampleur de ce danger. Je ne veux pas te faire de mal… encore une fois ! »

Il se tu, vraiment gêné à l’idée de verser ses larmes devant elle. Il se retenait le mieux possible, difficilement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eria Yasashi
¤ Ange de l'Eternel ¤
¤ Ange de l'Eternel ¤
avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 28/12/2008
Age : 24
Localisation : Peut-être plus près que tu ne penses =^^=

MessageSujet: Re: Une visite très agréable   Mar 27 Jan - 15:21

Eria sursauta malgré elle, quand elle entendit le ton qu'avait alors Chris, quand il mit en garde... encore une fois... contre le danger qu'il représentait. Mais elle avait pris l'habitude, de ne plus s'en faire autant que lui. Les première fois, elle avait eu un peu peur, par rapport à ses ennemis de mission, puis elle avait fini par s'y faire et ne plus s'inquiéter vraiment, surtout après l'avoir se battre. Maintenant que c'était l'armée, elle avait des doutes, mais elle s'en voulait pour ça, car même si cela n'était pas négligeable, il resta toujours le meilleur combattant que l'armée ait eu à son service, et il s'était peut-être même améliorer entre temps.

"Si l'armée a été assez stupide pour ne pas savoir te garder, c'est son problème et elle serait encore plus stupide de chercher à te détruire ou à te réintégrer de force !"

Elle se tut à son tour, non pas parce qu'elle avait peur de pleurer, elle était même plutôt remontée contre tout ce qui était militaire à présent... à part Chris évidemment, mais il ne l'était plus. Elle se rendit compte qu'elle avait insulté l'armée, et donc, par extantion, le maréchal Ousaka... le père de Chris.

"D... désolée... Je sais que tu n'apprécies qu'on dise du mal de ton père..."

Elle regarda le plafond, puis fixa ensuite la porte d'un placard un peu plus bas. Elle ne voulait pas le regarder lui en face, car elle n'avait pas envie de connaître la réaction qu'il aurait, en direct. Elle affichait une moue boudeuse, empreinte d'un peu de colère, et Chris savait très à quoi elle pensait à cette instant, ce n'était pas la première fois.
Elle était furieuse contre ces soldats, ces officiers etc, qui se servaient les uns des autres pour se garder en vie, ou pour avoir des promotions, et elle avait toujours espérer que Chris ne s'était jamais permis ce genre de bassesse.

"Franchement... quelle bande de profiteurs, d"hyprocrites et de lâches !"

Elle continua obstinément de fixer la porte du placard, de peur d'exploser et de dire tout ce qu'elle pensait dans les moindres détails. Elle lui avait déjà dit, elle ne comprenait pas pourquoi Chris avait accepté d'obéir à son père en devenant soldat, puis major. Elle ne pouvait pas l'avaler, comment quelqu'un d'aussi indépendant et borné que Chris pouvait céder devant un vieil homme qui ne dégnait même plus se déplacer sur les champs de batailles ! Même si c'était son père !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 23/01/2009
Age : 26
Localisation : Près de toi si tu veux

MessageSujet: Re: Une visite très agréable   Mer 28 Jan - 20:55

Chris baissa lui aussi les yeux, il ne voulait pas voir la colère se lire sur le visage de Eria, même so cela ne gâchait rien à sa beauté. Quand elle en vint, à parler des militaires comme des hypocrites, de profiteurs et de lâches, il se leva brusquement et sans la regarder, alla à la fenêtre. Il se concentra sur les toit qu'il voyait du haut du cinquième étage, mais ne l'ouvrit pas. Le soleil brillait maintenant assez fort, mais cela ne l'intéressait pas.
A chaque fois qu'on critiquait son père, ou les militaires, il se sentait viser. Ce n'étais même pas qu'il avait l'impression qu'on l'insultait lui aussi... il savait qu'il n'était pas comme eux, enfin il essayait de s'en persuader, même s'il portait toujours une veste de major, même s'il ne buvait plus d'alcool, même s'il gardait toujours un air froid et distant avec tout le monde, même s'il avait souvent un ton suffisant... Il ne pouvait même pas croire que c'était parce qu'il était attaché à des gens de l'armée... Il avait quelques amis, mais il avait renoncé à penser à eux, en désertant, car il les avait trahis.

"Tu sais que tu as tort..."

Il ne voulait pas lui crier dessus, mais sa voix était tellement crispée, qu'on entendait parfaitement qu'il y avait de la colère dans sa phrase.

"Si tu crois que ça m'amuse ! De repenser à tous mes crimes ! A toutes les personnes que j'ai du trahir pendant les missions, amis ou ennemis ! De quitter les gens dés que je m'attachais à eux ! De faire pleurer des femmes et des enfants, en leur arrachant leur mari ou leur père ! Alors, ne dis pas que l'armée est une bande de lâches, ou de profiteurs ! Même d'hypocrites ! Tu peux me traiter de lâche, mais tu n'as aucune idée de ce que sont des soldats, des vrais !"

Il se tut, conscient d'en avoir trop dit, et trop brutalement. Il la regarda, et avec un regard si haineux, qu'il se surprit lui-même. Décidément, même avec elle ! Il n'en changea pas, et regarda le sol. Il ferma les yeux, pris une grande inspiration, puis expira, et reprit la paroles, sur un ton totalement différent.

"Je suis désolé... mais je n'arrive pas à les détester, maintenant que je suis parti..."

Il se retourna vers la fenêtre, de peur de craquer de nouveau, et il ne voulait pas faire de peine à Eria. Il voulait qu'elle garde son sourire, qu'elle continue de l'aimer et ne supporterait pas de tout gâcher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eria Yasashi
¤ Ange de l'Eternel ¤
¤ Ange de l'Eternel ¤
avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 28/12/2008
Age : 24
Localisation : Peut-être plus près que tu ne penses =^^=

MessageSujet: Re: Une visite très agréable   Dim 1 Fév - 15:34

Encore un peu et ç'aurait été Eria qui était sur le point de craquer. Aussi loin que remontent ses souvenirs, on ne lui avait jamais parlé sur un ton aussi dur, et même en se repassant chaque moment qu'elle avait passé avec Chris pendant qu'il était en mission dans son village, elle ne put se rappeler d'une telle colère et encore moins contre elle. Elle hésitait... non plutôt, son subconscient hésitait entre la colère, la tristesse ou l'indifférence, mais elle savait d'avance que le troisième sentiment serait impossible...
Elle se leva encore choquée par tout ce qu'il venait de lui dire et encore plus, par le regard et le son de sa voix. Elle tendit les bras vers lui, se ravisa... fit un pas vers la porte pour s'enfuir... ou le punir en le laissant seul... se ravisa encore.

"Mais comment peux-tu rester aussi fidèle à l'armée !"

Elle ne le vit pas bouger, mais elle savait qu'il l'avait parfaitement entendu, et que cette fausse question serait capable de lui faire autant de mal, que précédemment il lui en avait fait.

"Tu ne comprends qu'elle se fiche pas mal que tu refuses ou pas de la détester ! Maintenant, elle cherchera à te tuer, quelque que soit tes sentiments ! A moins que tu veuilles la réintégrer !"

La dernière phrase le fit tressaillir aussi bien qu'elle donna des frissons à Eria. Elle finit par s'approcher de lui, enroula ses bras autour de sa taille, les fermant sur son torse.

"Tu n'es pas obligé d'y penser, ils ne viendront pas nous chercher ici. Personne ne risque rien. Il faut que tu guérisses de ça... Tu vas finir par mourir de culpabilité, je te connais, tu t'en fais trop... Oublions ce que nous venons de nous dire."

Elle se surprit à larmoyer sur le dos de Chris, mais elle n'était pas sûre du sentiment qui avait provoqué ces larmes... Elle ne pouvait l'aider mieux que cela, et elle aussi s'en voulait de ne pas parvenir à le protéger, à lui faire oublier... Elle savait qu'il lui arrivait de faire des poussées de fièvre à cause de ces histoires, et elle en voulait à l'officier Ousaka, son père, car Chris n'aurait pas à souffrir de la sorte, si ce monstre n'avait pas été son père et ne l'avait pas entraîné dans le même chemin que lui.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 23/01/2009
Age : 26
Localisation : Près de toi si tu veux

MessageSujet: Re: Une visite très agréable   Dim 1 Fév - 19:44

Chris pensait que les pas d'Eria allait plutôt vers la porte. Cela ne l'aurait pas étonné, après tout, il s'était comporté de manière intolérable avec elle, alors qu'elle ne faisait que lui dire la vérité... Il fût surpris quand elle le prit dans ses bras.. Il ne vit pas son visage, comme elle était derrière lui, mais il savait qu'elle était sincère quand elle parla. Il sourit l'espace d'un instant. Il ne savait pas si elle était naïve, ou plus perspicace que lui.
Il sentit les larmes de sa Ten'shi-chan dans son dos, et se retourna, pour la serrer contre lui.

"Je ne sais pas si je mérite que tu restes sans cesse à mes côtés..."

Il se tut et sourit encore. Il savait si bien à quel point elle détestait qu'il lui dise ce genre de chose, qu'il s'attendait presque à ce qu'elle le repousse pour lui expliquer le code la route. Il l'entraîna doucement vers le canapé et l'installa sur ses genous. Elle ne voulut pas quitter son torse alors il la garda contre lui. Elle était si légère qu'elle ne l'empêchait pas du tout de respirer, et c'était même agréable. Elle irradiait une telle chaleur qu'il avait l'impression de fondre, comme un pin de glace. Lui qui était le froid incarné... Il fixa son regard sur la peau fine et parfaitement immaculée d'Eria... C'était un trait caractèristique des anges... Aucune cicatrice ne résistait au pouvoir de résurrection. Cependant, que sa peau soit aussi pâle que les ailes des colombes, Eria n'était que chaleur.
Il avait l'impression de tenir une poupée de porcelaine, si légère, si pâle, si belle... si fragile... Il ne put s'empêcher de penser qu'il pourrait la briser n'importe quand et sans aucun mal... Rien qu'en restant avec elle.
Il se mit à caresser ses cheveux de nouveau. Décidément, il ne pouvait se passer de rien dans Eria. Chaque partie d'elle résonnait en lui comme le tintement d'une clochette, il aimait son odeur, il aimait la regarder sans cesse, et il n'avait pas oublier ces nuits où il troquait son sommeil contre la contemplation sans fin des traits fins de son ange. Le manque de sommeil n'était rien à côté du vide que représentait l'absence de cette poupée de porcelaine...

"Pourquoi refuses-tu de t'enfuir..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eria Yasashi
¤ Ange de l'Eternel ¤
¤ Ange de l'Eternel ¤
avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 28/12/2008
Age : 24
Localisation : Peut-être plus près que tu ne penses =^^=

MessageSujet: Re: Une visite très agréable   Mar 3 Fév - 8:42

Le moment était si doux qu'il aurait facile de le briser. Eria ne l'aurait pas fait, mai Chris si.

"Pourquoi refuses-tu de t'enfuir ?"

Elle eut envie de hurler sa réponse et encore une fois de lui crier après, mais elle ne le fit pas. Elle se contenta de quitter son torse et ses genous et de s'asseoir toute roite et les bras croisés à côté de lui. Il la regardait, elle aussi, ils restèrent comme ça un long moment et le silence s'installa de nouveau, mais pas le même silence. Celui-ci était plus pesant, et il reposait sur une question sans réponse.
Elle détourna les yeux, chercha un endroit de la pièce à regarder, mais avec l'ange assis à côté d'elle, qui lui demandait presque de l'éviter, c'était franchement difficile de ne pas revenir sans cesse à lui. Oui, il lui demanderait de l'éviter et de ne jamais lui parler, si lui même n'était pas conscient qu'ils étaient indispensables l'un pour l'autre.

"Je ne m'enfuierai pas... quel que soit le nombre de fois que tu me demanderas !"

Réponse cinglante, comme elle tait capable de les faire. Elle sentit sa voix déraillée, et celle-ci fit un écart dans les aigus. Rien que dire cette phrase lui donnait envie de pleurer. Après tout, on ne devrait jamais avoir à dire cela à la personne qu'on aime le plus au monde.

"Tu ne comprends pas que je sais parfaitement ce qui nous attend, et que je me suis vouée à toi ! Je ne suispas si naïve, et je suis capable de me défendre et toi encore mieux que moi ! Alors, soit tu arrêtes de me demander de t'oublier ou autre joyeuseté, ou alors je t'écoute pour de bon ! "

Puis, sans laisser à Chris le temps de répliquer, de lui donner le choix ou rien, elle lui sauta au cou et enfouit son visage dans le creux de son épaule.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 23/01/2009
Age : 26
Localisation : Près de toi si tu veux

MessageSujet: Re: Une visite très agréable   Jeu 12 Fév - 23:37

Chris s’apprêtait à répliquer. A lui dire qu’il ne pensait qu’à son bien en lui demandant une chose pareille. Mais il ne s’attendait pas du tout à ce qu’elle rajoute encore autre chose, et cette fois, il n’osa rien ajouter. Il se contenta de baisser les yeux. Mais Eria ne cesserait jamais de le surprendre. Elle se jeta à son cou et enfouis son visage dans l’épaule de l’ange. Celui-ci sentit des larmes couler de part et d’autres de son bras et comprit qu’une fois encore, il lui avait fait de la peine. Il ne pu rien faire d’autre que de poser sa main sur la tête d’Eria et de retenir les quelques larmes qui lui montaient aussi aux yeux. Cela lui coûtait tellement de la faire pleurer…

" Je ne te demanderai plus jamais de me quitter… "

Il ne s’excusa pas, car il savait qu’elle ne supportait qu’il s’en veuille, alors il jugea qu’il ferai mieux de juste la rassurer, sans l’énerver. Alors, il fit quelque chose qui l’étonna lui-même. Il saisit Eria par la taille et la fit basculer sur le dos, en la gardant sur le canapé. Il se retrouva au dessus d’elle, et l’embrassa. Il resta sur elle, sans y mettre tout son poids et passa ses mains dans ses cheveux. Juste le temps de parler, il arrêta le baiser :

" A quoi bon te faire de telle requête… tu n’y accèdes jamais quand ça ne t’arrange… Mais quand on te connaît, on ne peut que tout aimé… y compris tes petits défauts… évidemment, je ne dis pas que tu es égoïste loin de là... Juste possessive. "

Il sourit, sacha nt qu’elle s’attendait à sa réaction, et il la regarda dans les yeux longtemps avant de bouger de nouveau.
Il fourragea dans la robe de sa robe, attrapa son poignard et lança sur un fauteuil à côté de la table basse, on ne sait jamais après tout. Il faisait tous ses gestes doucement, en sachant parfaitement ce qu’il faisait.
Tandis que ses lèvres parcouraient le cou et le visage d’Eria, ses mains couraient le long de sa taille, de ses hanches, de ses épaules, et il la connaissait si bien qu’il savait ce qu’il fallait faire ou pas. Il n’allait pas trop loin, afin de ne pas la faire rougir, se sentir gêné ou quoi que ce soit. Juste un moment où tous deux se sentaient, et lui était heureux rien qu’à toucher la peau irradiante de chaleur de sa Ten’shi-chan, à côté de la fraîcheur de sa peau à lui.
Il finit par arrêter tout mouvement, et se laissa tomber, très doucement sur elle, afin de ne pas l’écraser, son visage contre le tissu du canapé, ses lèvres juste devant l’oreille d’Eria, et il murmura :

"Tu vois… c’est aussi pour ça que ça me tue de te demander de t’enfuir… mais c’est aussi pour ne pas te perdre que je me tue…"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eria Yasashi
¤ Ange de l'Eternel ¤
¤ Ange de l'Eternel ¤
avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 28/12/2008
Age : 24
Localisation : Peut-être plus près que tu ne penses =^^=

MessageSujet: Re: Une visite très agréable   Dim 15 Fév - 0:02

Eria fut très surprise. Chris n'était pas du genre à se laisser aller à ces épanchements (désolée, j'ai pas trouvé d'autre mot mdr). Il était évidemment moins distant avec elle qu'aver les autres... Même pas du tout, mais son caractère restait le même, et il avait toujours été comme ça. Quand elle se retrouva ainsi sur le canapé, allongée, en face de lui (d'une certaine manière...), elle n'eut le temps de faire quoi que ce soit. Elle était sûre qu'il n'y pensait même pas il y moins de cinq secondes. Si elle avait pu lire dans ses pensées, elle n'aurait pas pu deviner à temps ses intentions, qu'il se serait déjà exécuter...
Elle se contenta de murmurer son nom plusieurs fois, jusqu'à ce qu'il se laisse tomber sur elle. Malgré ça, elle ne sentait pas du tout son poids, qui aurait pu l'empêcher de respirer, lui faire mal, l'écraser. Elle l'entendit lui chuchoter à l'oreille :

"Tu vois… c’est aussi pour ça que ça me tue de te demander de t’enfuir… mais c’est aussi pour ne pas te perdre que je me tue…"

Elle eut envie de rire et de pleurer à la fois, mais au lieu de ça elle passa ses mains derrière la tête de Chris, caressant ses cheveux au passage, et en lui répondant.

"Baka ! Je ne te demande pas de te tuer... Juste de rester avec moi... Préfèrerais-tu mourir ?"

Question dont elle connaissait déjà la réponse... "oui si ça peut te permettre de vivre heureuse, non si ça ne sert à rien et que je suis obligé de vivre la mort sans toi". Elle lui avait déjà demandé, et c'est ce qu'il avait dit. Enfin... le décor n'était pas des murs blancs, mais un cerisier en fleur au milieu d'une étendue d'herbe verte et tendre, mais ça restait romantique quand même. Elle sourit et l'obligea à se redresser pour l'embrasser langoureusement.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris

avatar

Messages : 171
Date d'inscription : 23/01/2009
Age : 26
Localisation : Près de toi si tu veux

MessageSujet: Re: Une visite très agréable   Mer 25 Fév - 12:49

Leur relation était telle que, finalement, ils ne s'embrassaient pas si souvent que ça. Pour lui, un regard vers elle suffisait, la sentir près de lui. Mais cela lui avait tellement manqué, qu'il sourit à ce baiser, auquel il ne s'attendait pas vraiment. Il ignora sa question, sachant qu'elle n'avait pas besoin de la réponse pour la connaître. Cependant, il se leva, sans interrompre le baiser, puis l'arrêta quelques instans, le temps de la prendre dans ses bras.

"Je ne trouve pas que ce soit l'endroit idéale pour ce genre de choses !"

Il montra de la tête la baie vitrée, d'où on apercevait la rue. Il lui fit un sourire entendu, puis la porta jusque dans la chambre, dont la grande avait les volets fermés. Non pas qu'il avait prévu la visite d'Eria, mais plutôt qu'il avait eu la flemme de les ouvrir en se levant ce matin-là. Il la posa délicatement sur le lit, et après avoir fermé la porte, s'assit tout simplement à côté d'elle. Il prit sa main.

"Je me demande quelle est la différence entre maintenant et... le temps où on s'est connu..."

Car il y avait effectivement une différence. A cet époque, il avait réussi à la laisser pour retourner à l'armée, mais aujourd"hui, il en serait incapable. Rien que l'idée de l'abandonner de nouveau lui arrachait le coeur, et il s'interdit d'y penser à l'avenir, car de toute façon, il ne comptait la quitter, maintenant qu'il l'avait retrouvé.
Il se coucha finalement aussi et saisit un mèche de ses cheveux. Il les aimait tellement, qu'il aurait pu les caresser pendant des heures. Puis, sa main quitta la mèche de cheveux, pour aller se poser sur l'épaule de son ange, le long de son bras ensuite, pour enfin, ressaisir sa main et la poser sur sa joue à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eria Yasashi
¤ Ange de l'Eternel ¤
¤ Ange de l'Eternel ¤
avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 28/12/2008
Age : 24
Localisation : Peut-être plus près que tu ne penses =^^=

MessageSujet: Re: Une visite très agréable   Sam 14 Mar - 20:57

Eria avait depuis longtemps fermé les yeux, pour n'avoir qu'à sentir la peau froide de Chris sous ses doigts. C'était étrange comme il n'avait pas vraiment la peau agréablement tiède des anges... Mais pour elle, cette sensation était unique... Elle ne s'était jamais vraiment amusé à toucher les autres personnes... En tout cas, qui ne soient pas de sa famille, et elle avait donc l'habitude de cette chaleur... Là, pour elle, cette peau était de marbre n'était vraiment comparable à aucune autre...

"Ce qui a changé... Je n'ai personne d'autre que toi à qui tenir... Toi aussi... Nous sommes tout disposés à ne nous consacrer qu'à nous... Autre chose ?"

Elle avait dit ça sans ouvrir les yeux, et sans enlevé sa main de la joue de l'ange. Juste pour le plaisir de le sentir encore un peu plus près, elle s'approcha de lui, et posa sa joue sur le cou de son âme soeur. Jamais elle n'aurait pensé qu'en si peu de temps, elle serait passé d'une livraison à faire à un client inconnu, au lit de l'homme ou plutôt de l'ange qu'elle avait aimé, qu'elle aimait, et qu'elle aimerait le plus au monde.

**Si Gabriele savait ce que je faisais au lieu de bosser...**

Mais ce n'était pas le moment de penser à sa patronne, et meilleure amie en passant. Car elle n'avait pas envie de l'imaginer lui criant après, cela gâcherait ce moment de paix... Tout à coup, alors qu'elle s'apprêtait à déposer un baiser sur les lèvres de Chris, quelque chose l'arrêta... Elle se releva un peu pour dominer l'ange de sa hauteur.

"Est-ce que nous allons rester chacun de notre côté ?"

Devant le regard interloqué qu'il lui lança, elle s'expliqua un peu plus clairement :

"Je veux dire... Maintenant qu'on s'est retrouvé... Et puis... J'ai à ma disposition une grande villa... vide..."

Elle rougit un instant à ce qu'elle venait de dire. Elle trouvait qu'elle allait peut-être un peu vite, mais se connaissant et connaissait Chris, ça ne se ferait jamais sinon.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une visite très agréable   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une visite très agréable
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Visite guidée : fort de Château-Lambert
» Visite guidée du Titanic
» Visite au Musée de CHARAVINES / PALADRU - Isère
» Qui veut faire une visite au Mont Saint Michel ?
» Ma visite chez Brasilia / scoop inside !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ville d'Oxbow :: La Ville ! :: Appartements :: Appartement de Chris-
Sauter vers: